Haut-Karabakh : une réunion sous l'oeil de Moscou

Haut-Karabakh : une réunion sous l'oeil de Moscou
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une première rencontre sous l'égide de Moscou entre les dirigeants d'Arménie et d'Azerbaïdjan, deux mois après l'accord de cessez-le-feu qui a mis un terme au conflit dans le Haut Karabakh.

PUBLICITÉ

C'est une première rencontre entre les représentants de Bakou et d'Erevan, près de deux mois après l'accord de cessez-le-feu signé sous l'égide de Moscou, qui a mis un terme au conflit dans le Haut Karabakh. Le président russe Vladimir Poutine a accueilli ce lundi au Kremlin le président d'Azerbaïdjan Ilham Aliev et le chef du gouvernement arménien Nikol Pachinian, afin de se pencher sur l'application de cet accord.

"La situation dans la région est calme", assure le président russe Vladimir Poutine." Nous avons fait beaucoup pour que les personnes déplacées ou réfugiées puissent revenir en toute sécurité. Plus de 48 000 personnes sont revenues dans le Karabakh depuis le 14 novembre. La Russie a servi de médiateur pour l'échange de prisonniers de guerre et de corps des victimes".

Le 10 novembre dernier, l'accord de cessez le feu a mis un terme à un conflit de six semaines dans le Haut Karabakh. Il s'est soldé par une défaite des forces arméniennes, et par l'octroi à Bakou de territoires substantiels, dans cette région disputée depuis plus de trois décennies. Les dirigeants azerbaïdjanais et arméniens devront désormais mener des discussions pour rétablir les axes routiers dans cette zone.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre

La Russie célèbre le 79e anniversaire de sa victoire sur l'Allemagne nazie

Vladimir Poutine a été investi pour un cinquième mandat