DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Judo : le résumé de la deuxième journée des Masters de Doha

euronews_icons_loading
Judo : le résumé de la deuxième journée des Masters de Doha
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Deuxième journée et nouveaux exploits aux Masters de Judo 2021 à Doha, au Qatar. Et parmi les visages à retenir : celui d'une Française. La quadruple championne du monde des moins de 63 kilos, Clarisse Agbegnenou, a confirmé son impeccable reprise post-confinement.

Dans six mois, la Française espère remporter l'or aux Jeux Olympiques de Tokyo, mais elle fait déjà trembler ses adversaires. En finale ce mardi, Clarisse Agbegnenou a fait tomber la Japonaise Nami Nabekura, numéro 4 mondiale, après un peu plus de deux minutes et demie dans le golden score.

Un triomphe pour la judoka, qui s'est déjà offerte une cinquième couronne aux Championnats d'Europe fin novembre à Prague. "Je savais que ce serait un combat difficile parce qu'elle (Nami Nabekura) est une bonne combattante et que les Japonais sont toujours difficiles à combattre. Je me disais qu'il fallait prendre le contrôle et attendre vers la fin", a-t-elle déclaré après sa victoire.

Entre les deux, Agbegnenou avait pris une première revanche sur son adversaire nippone en finale du Grand Chelem de Paris début février dernier, peu avant que l'irruption du Covid-19 ne vienne tout chambouler. Au fil de la journée qatarie, la numéro 1 mondiale des moins de 63 kg a remporté trois de ses quatre combats par ippon (contre Barrios, Krssakova et Nabekura).

Comment va désormais s'organiser la dernière ligne avant les Jeux de Tokyo pour elle ? Agbegnenou ne sait "pas du tout". "Avec le virus, on fait en fonction, on ne peut rien prévoir, limite il vaut mieux ne rien prévoir", résume-t-elle.

Le Géorgien Tato Grigalashvili
JudoLe Géorgien Tato Grigalashvili

L'homme du jour

Autre star du jour : le Géorgien Tato Grigalashvili, qui a remporté tous ses combats, sauf un, par ippon. En finale, si le jeu semblait plutôt équilibré face au néerlandais Frank De Wit pendant une grande partie du temps réglementaire, une très légère blessure de ce dernier a changé la donne. Le Géorgien en a ainsi profité pour prendre l'avantage. Et cette victoire n'est sans doute qu'un début pour cette étoile montante de 21 ans.

Parmi les autres réussites de la journée, celle du champion du monde 2018 An Changrim. Dans la catégorie des moins de 73 kilos, le Sud-coréen a battu le Japonais Soichi Hashimoto, rapportant ainsi à la Corée du sud sa troisième médaille d'or de la compétition. A noter aussi que dans la catégorie des moins de 70kg, la JaponaiseYoko Ono a battu la Russe Madina Taimazova, qui a bien résisté jusqu'au golden score.

3ème journée mercredi

Pour la dernière journée du Masters mercredi, place au retour sur les tapis internationaux du double champion olympique en titre des poids lourds et décuple champion du monde Teddy Riner, presque un an après sa défaite au tournoi de Paris -sa première depuis plus de neuf ans et après 154 victoires d'affilée.