Le deuxième "impeachment" de Donald Trump est validé par la Chambre des représentants

Alex Brandon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Alex Brandon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved. Tous droits réservés Alex Brandon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Alex Brandon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Maxime Biosse DuplanEuronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chambre des représentants a voté en faveur d'une mise en accusation de Donald Trump, donnant le coup d'envoi d'une seconde procédure d'impeachment contre le président américain, une première dans l'histoire du pays.

PUBLICITÉ

Donald Trump est devenu mercredi le premier président des Etats-Unis à être mis en accusation une deuxième fois par la Chambre des représentants, qui l'a renvoyé en procès devant le Sénat pour avoir "incité à l'insurrection" lors de l'assaut du Capitole par ses partisans.

L'ensemble des démocrates et dix républicains ont voté en faveur de ce deuxième "impeachment" historique, dans une capitale fédérale sous haute tension. Au total, l'acte d'accusation a obtenu 232 voix contre 197.

Des centaines de partisans de Donald Trump avaient pris d'assaut le Capitole il y a une semaine, protestant contre la validation des des résultats de la présidentielle du 3 novembre. Et ce sont les appels de Donald Trump, qui ont attisé leur colère et leur violence, qui ont motivé cette procédure de destitution.

Le Président américain a bien tenté d'appeler finalement au calme mais trop tard, les images de violences et de vandalisme au coeur même de la démocratie américaine ont choqué le pays et sa classe politique. De nombreux républicains ont pris fait et cause cette semaine pour un nouvel impeachment de Donald Trump.

Pour cette session, la question de la sécurité était primordiale et les militaires ont été mobilisés en nombre.

Le procès de Donald Trump, par les sénateurs, devrait se dérouler après son départ de la Maison Blanche, le 20 janvier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump : la chute infernale

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel