DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dans les rues de l'Amérique, des milices armées prêtes à manifester contre l'investiture

euronews_icons_loading
Des groupes armés en Virginie
Des groupes armés en Virginie   -   Tous droits réservés  J. Scott Applewhite/AP
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis sont sous haute tension à la veille de l'investiture de Joe Biden. Washington reste traumatisée par l'assaut des partisans de Donald Trump contre le Capitole le 6 janvier et craint le pire pour la prestation de serment de son successeur ce mercredi.

A Richmond en Virginie, des anti-Biden ou des anti-gouvernement, lourdement armés, investissent les rues en toute liberté.

"Si on vient armés la police ne nous embête pas, explique un homme en treillis portant une mitraillette. Si on sort sans armes, alors là on a vu qu'elle fait des choses qu'elle ne devrait pas faire."

Les groupes aux convictions parfois opposées se croisent, décidés à manifester contre le nouveau président. Les Black Panthers côtoient des milices de suprématistes blancs.

Mais à Washington, jusqu'à 25 000 soldats de la Garde nationale, l'armée de réserve, seront à terme déployés, pour protéger l'investiture. De peur de voir parmi ces hommes des possibles fauteurs de troubles, le FBI contrôle les antécédents des réservistes.