DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Joe Biden : jusqu'au sommet, malgré les tragédies et les attaques

euronews_icons_loading
Joe Biden : jusqu'au sommet, malgré les tragédies et les attaques
Tous droits réservés  Matt Slocum/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Son ascension jusqu'au sommet de la politique américaine est à l'opposé de celle de son ex-rival Donald Trump. Joe Biden a gravi lentement mais sûrement tous les échelons du parti démocrate et des responsabilités nationales.

Issu d'une famille modeste de Scranton en Pennsylvanie, ce diplômé en droit a brièvement exercé comme procureur avant de se tourner vers la politique.

Après un premier échec en 1988, Joe Biden retente sa chance vingt ans plus tard mais en vain : c'est Barack Obama qui est investi candidat démocrate pour la présidentielle. Nommé à ses côtés, Biden devient le "meilleur vice-président que les États-Unis n'aient jamais eu" selon le président démocrate.

Infatigable, cet éternel centriste s'est lancé de nouveau dans la course à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle 2020 en ayant pour concurrents toute une série de progressistes.

Et c'est après un démarrage hésitant qu'il a remporté une victoire éclatante sur Bernie Sanders, son principal rival à gauche.

Sur fond de divisions au sein de son parti, Joe Biden a entamé sa campagne sans tarder et il a dû très vite se défendre des accusations de corruption concernant les relations d'affaires de son fils Hunter en Ukraine. Mais ce n'était que l'un des angles d'attaque de ses adversaires républicains.

Présenté comme un otage de la gauche ou encore moqué pour sa prétendue mollesse, il a aussi été raillé par Donald Trump pour avoir tenu des discours de campagne depuis le sous-sol de sa maison dans le Delaware.

Pour Donald Trump, toute flèche est bonne à lancer : "On a un type endormi dans le sous-sol de sa maison auquel la presse laisse le champ libre".

Mais Joe Biden revient en grande forme pour un débat télévisé qui restera dans les annales pour ses invectives violentes et ses grossièretés. Trump est battu sur son propre terrain.

La constance de l'un, la volatilité de l'autre. Les Américains, sans apporter un raz de marée électoral à Joe Biden, ont choisi l'alternative démocrate.

C'est la fin de quatre années Trump cauchemardesques pour les uns ; avec un pays déchiré, jusqu'au coeur du Capitole, et un nouveau président qui va devoir recoller les morceaux du rêve américain.