PUBLICITÉ

Le sexisme du patron des Jeux olympiques de Tokyo

Le sexisme du patron des Jeux olympiques de Tokyo
Tous droits réservés TOSHIFUMI KITAMURA/AFP or licensors
Tous droits réservés TOSHIFUMI KITAMURA/AFP or licensors
Par euronews avec AFP,AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

S'il y avait bien une chose dont n'avait pas besoin le comité organisateur des Jeux olympiques de Tokyo, c'est d'une nouvelle polémique. Son président Yoshiro Mori a dû s'excuser pour avoir tenu des propos misogynes.

PUBLICITÉ

Tenir des propos misogynes, sexistes, pour un personnage public est chose à éviter par les temps qui courent, quelque soit son âge. Le patron des JO de Tokyo, 83 ans, en fait les frais. 

Dans les médias et sur les réseaux sociaux japonais, les propos de Yoshiro Mori ont été implacablement rapportés : il s'est plaint que "les conseils d'administration avec beaucoup de femmes prennent beaucoup de temps", car elles ont selon lui "du mal à finir" leurs interventions. Lors du même point presse, Yoshiro Mori s'est aussi félicité que les 7 femmes membres du comité d'organisation Tokyo-2020 sachent "rester à leur place".

N'en jetez plus, le patron des Jo de Tokyo n'a eu qu'à présenter ses excuses, après un déferlement d'indignation... 

Bien embêté, Yoshiro Mori a dit avoir parlé sans réfléchir et avoir été grondé par sa femme et sa fille notamment. Il a aussi déclaré ne pas avoir voulu être méprisant envers les femmes mais exclut de démissionner, comme certains le réclament.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des femmes s'émancipent grâce à la boxe dans les quartiers pauvres de Nairobi au Kenya

JO de Tokyo : un conseil exécutif renouvelé et féminisé

Violences faites aux femmes : réunion des 27 à Pampelune sur le consentement