JO de Tokyo : un conseil exécutif renouvelé et féminisé

JO de Tokyo : un conseil exécutif renouvelé et féminisé
Tous droits réservés Du Xiaoyi/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancienne sportive de haut niveau et ministre Seiko Hashimoto, désormais aux commandes, a fait nommer 19 femmes sur 45 membres.

Le sort s'acharne sur les Jeux olympiques de Tokyo, et faute de pouvoir mettre un coup d'arrêt à la pandémie, le comité organisateur soigne son image. L'ancienne sportive de haut niveau et ministre Seiko Hashimoto a remplacé il y a moins de deux semaines le président du conseil exécutif, conspué pour ses bourdes sexistes. Elle s'est entouré d'une équipe renouvelée et féminisée, présentée ce mercredi.

PUBLICITÉ

« Le nouveau conseil est désormais formé d'experts ayant une riche expérience dans le sport, le monde des affaires, le droit et les activités internationales, a-t-elle expliqué. Le milieu universitaire est aussi représenté et l'accent est mis sur l'égalité des genres et l'administration sportive. Nous avons également des scientifiques pour renforcer les mesures anti-Covid. Pour faire des Jeux un succès dans la diversité, nous avons aussi une représentante de la minorité Aïnou. Plus que jamais, ces horizons divers pourront se refléter dans l'organisation de la compétition. »

Au total, sur les 45 membres du conseil exécutif, 19 sont des femmes, deux fois plus qu'auparavant.

Les JO de Tokyo-2020, reportés l'an dernier, doivent se tenir du 23 juillet au 8 août prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Japon : Seiko Hashimoto, nouvelle présidente des JO de Tokyo

Après le tollé provoqué par ses propos sexistes, le patron des JO de Tokyo démissionne

Le sexisme du patron des Jeux olympiques de Tokyo