DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Catalans aux urnes sur fond de crise sanitaire et de ressentiment

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Les Catalans aux urnes sur fond de crise sanitaire et de ressentiment
Tous droits réservés  Felipe Dana/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des élections régionales se déroulent ce dimanche en Catalogne. Les bureaux de vote doivent fermer à 20h00, heure locale. Et les résultats sont attendus dans le courant de la soirée.

Actuellement, c'est une coalition de formations indépendantistes qui est au pouvoir à Barcelone. Et ces partis semblent décidés à maintenir cette alliance pour rester aux affaires.

Mais il faudra compter avec le parti socialiste, actuellement à la tête du gouvernement espagnol. Les socialistes espèrent faire barrage aux indépendantistes.

Une opinion divisée

Ce scrutin intervient plus de 3 ans après la tentative de sécession, qui manifestement, a laissé un goût amer chez certains Catalans.

« La plupart des gens croyaient que les dirigeants allaient faire aboutir leurs rêves d'indépendance, confie Angel. Mais ça n'a pas été le cas. Les choses n'ont fait qu'empirer ! »

Face à ce sentiment d'inachevé, certains appelle à un sursaut.

« Il est absolument nécessaire de redescendre dans les rues pour manifester, lance Roger. Mais on a besoin d'un soutien international. On a le sentiment que l'Europe ne prête plus attention à la Catalogne. »

Les positions se sont aussi radicalisées du côté des unionistes, ceux qui rejettent toute idée d'indépendance. Et leur voix pourrait profiter au parti d’extrême droite Vox, en passe de faire son entrée au parlement régional.

« Il est hors de question que les indépendantistes gagnent du terrain, prévient Manuel. La Catalogne appartient à l'Espagne, ça ne se discute pas ! »

Contexte sanitaire

Lors des dernières élections, en 2017, le taux de participation avait atteint les 80%. Cette année, en raison de la crise sanitaire, il sera sans doute beaucoup moins important. Les experts prédisent une participation autour de 60%.

D'ailleurs, certaines voix s'étaient élevées ces dernières semaines pour demander un report de cette élection, compte tenu du contexte de pandémie.

Mais la justice a ordonné le maintien du scrutin à la date prévue, ce dimanche.