DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Europe, des restrictions sanitaires qui passent de moins en moins bien

euronews_icons_loading
En Europe, des restrictions sanitaires qui passent de moins en moins bien
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

En quelques heures seulement, les stocks du jour ont été épuisés. En Allemagne, la chaîne de supermarchés Aldi a été la première à vendre des tests antigéniques à faire soi-même. Leur vente est limitée à une boîte de cinq tests par client. D'autres chaînes comme Lidl devraient disposer prochainement de ces tests rapides.

À Paris, la police est intervenue ce samedi pour évacuer les quais de la Seine, où les badauds s'étaient installés à la faveur du soleil, sans forcément respecter les gestes barrières. Paris et sa région font partie des zones où le Covid-19 se propage le plus et une opération de vaccination de masse est en cours ce week-end.

En Italie, la carte de l'épidémie est dominée par le orange, pour les zones où les bars et restaurants sont fermés, et comporte de nombreux points rouges, pour les zones confinées. Dans une banlieue de Milan, le variant anglais s'est propagé dans une école maternelle et primaire à la vitesse grand V. En quelques jours, 45 enfants et 14 employés ont été contaminés.

À Vienne, des milliers de manifestants ont défilé pour protester contre les restrictions. Plusieurs d'entre eux ont été interpellés pour trouble à l'ordre public ou non respect des mesures sanitaires. Le rassemblement avait été organisé à l'appel du FPÖ, le parti d'extrême droite autrichien. Les écoles, commerces et musées on rouvert le mois dernier, mais les restaurants et cafés restent fermés.

À Stockohlm aussi, des arrestations ont eu lieu lors d'un rassemblement qui réunissait des centaines de personnes, pour la plupart non masquées. Actuellement, les regroupements sont limités à 8 personnes en Suède. Dans l'ensemble de l'Europe, les contaminations ont augmenté de 9 % par rapport à la semaine dernière.