DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Iran : Nazanin Zaghari-Ratcliffe à nouveau jugée, Londres dénonce un procès "inacceptable"

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Iran : Nazanin Zaghari-Ratcliffe à nouveau jugée, Londres dénonce un procès "inacceptable"
Tous droits réservés  Ian West/PA via AP, File
Taille du texte Aa Aa

Une pétition a été déposée à l'ambassade d'Iran à Londres pour réclamer le retour au Royaume-Uni de Nazanin Zaghari-Ratcliffe.

L'époux et la fille de la jeune femme ont brandi un portrait de cette ressortissante irano-britannique de 42 ans.

Nazanin Zaghari-Ratcliffe a comparu ce dimanche dans un nouveau procès où elle est accusée de propagande anti-système alors qu'elle vient de purger une peine de 5 ans de prison pour des faits similaires.

Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab estime "inacceptable" ce procès qu'il qualifie de "complètement arbitraire".

La jeune femme a toujours nié les accusations dont elle fait l'objet.

Nazanin Zaghari-Ratcliffe a été arrêté en 2016 à l'aéroport de Téhéran après une visite à sa famille.

Son époux estime qu'elle est "l'otage" d'un jeu politique entre Londres et Téhéran dans le cadre d'un ancien contrat d'armement qui date d'avant la révolution islamique de 1979.