DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Israël : forte mobilisation anti-Netanyahu

euronews_icons_loading
Israël : forte mobilisation anti-Netanyahu
Tous droits réservés  /AFP
Taille du texte Aa Aa

Pour le 39e samedi d'affilée, ils manifestaient devant la résidence officielle de Benjamin Netanyahu. Et cette fois, la foule était dense - plusieurs milliers de personnes - car l'enjeu est de taille. Mardi, les Israéliens retournent aux urnes pour les quatrièmes législatives en en moins de deux ans. Le Premier ministre sortant est de nouveau donné favori, mais eux n'en veulent plus au pouvoir.

« Je veux quelqu'un au gouvernement qui m'aide, qui aide mes amis et mes proches et se soucie de nous, dit la jeune Noam. Si ce n'est pas le cas, c'est que quelque chose ne tourne pas rond. Et ça fait longtemps que ça ne tourne pas rond. Mais les gens se sont réveillés et j'espère que la situation va s'améliorer. »

« Je suis ici pour renverser Benjamin Netanyahu, lâche Leona. Nous manifestons depuis l'été dernier, en espérant que les choses aillent mieux en Israël. »

Benjamin Netanyahu, qui a passé les 12 dernières années à la tête du pays, est inculpé pour corruption dans trois affaires et beaucoup lui reprochent de ne pas en faire assez pour aider ceux qui ont perdu leur emploi en raison de la pandémie. Mais lui met en avant le succès de sa campagne de vaccination massive et les signes de reprise économique. À en croire les sondages, le chef du Likoud et ses alliés de la droite religieuse caracolent en tête mais n'obtiendraient pas la majorité.