This content is not available in your region

Le pape François s'en prend aux mafias, "organisations du péché"

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Archives : arrestation d'un membre présumé de la 'ndrangheta (mafia calabraise), le 13/07/2010
Archives : arrestation d'un membre présumé de la 'ndrangheta (mafia calabraise), le 13/07/2010   -   Tous droits réservés  AP

En cette journée de commémoration des victimes du crime organisé, le pape François s'en est pris aux mafias, qualifiées "d'organisations du péché".

Le 21 mars est devenu en Italie, depuis plusieurs années, une journée nationale de commémoration des victimes du crime organisé.

Dans un communiqué publié ce dimanche, le président italien Sergio Mattarella a estimé qu' "é__radiquer la mafia est possible et nécessaire".

Et d'ajouter : "jamais nous n'oublierons les victimes innocentes, les serviteurs de l'Etat, les personnes libres qui n'ont pas renoncé à leurs valeurs même si elles savent qu'elles mettent leur vie en danger".

Mafias et pandémie

Le pape s'est aussi exprimé sur le sujet. A l'instar des prises de position fermes de ses prédécesseurs, François s'en est pris aux mafias, qu'il a qualifié "d'organisations du péché".

Les mafias sont présentes dans de nombreuses régions du monde. Et elles gagnent de l'argent en tirant profit de la pandémie via la corruption.
Ces organisations du péché, ces structures de la mafia, échangent la foi contre l’idolâtrie, contrairement à l’Évangile du Christ.
Pape François

Pour faire face à la crise sanitaire et aux difficultés économiques qui en découlent, l'Italie devrait recevoir près de 200 milliards d'euros d'aide de la part de l'Union européenne. De quoi attiser la convoitise des organisations mafieuses...

Dans un récent rapport, la Direction des enquêtes anti-mafia a d'ailleurs mis en garde contre les risques d'infiltration de la mafia notamment dans le secteur de la santé.