DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le port d’Anvers se prépare aux retards

euronews_icons_loading
Le port d’Anvers se prépare aux retards
Tous droits réservés  Euronews/Jack Parrock
Taille du texte Aa Aa

Les ports européens se préparent à des arrivées groupées de cargos après l'interruption de la circulation sur le canal de Suez. Les six jours de blocage sur l'une des voies maritimes les plus fréquentées au monde ont affecté lourdement l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Anvers est le 2e plus grand port d'Europe, le 13e à l'échelle mondiale. Les autorités portuaires s'attendent à des perturbations pour de nombreux mois. "Anvers n'est pas seulement un port d'importation c'est aussi un port d'exportation. Les biens doivent aussi partir, il faut des containers pour que ces biens soient transportés", précise Lennart Verstappen, porte-parole du port d’Anvers.

Le stockage est l'un des problèmes. Tous les containers ne peuvent rester indéfiniment sur les quais dans l’attente d’un cargo au départ. L’espace est limité et précieux. Il s’agit aussi de pouvoir décharger les navires qui arrivent.

Cette situation pourrait ne pas entrainer d’indemnisation. Comme le retard n'a pas causé de dommage matériel, les entreprises ne s'attendent pas à obtenir des compensations. "Il y a évidemment une assurance pour les cargos, mais le retard est exclu de façon standard des assurances", explique Wouter Colomier d’AON Insurance.

Selon les estimations 40 géants de mer pourraient attendre avant d'entrer dans le port d'Anvers. Pour connaître l'impact économique total du blocage du canal de Suez il faudra attendre l'arrivée définitive de tous ces navires.

Journaliste • Grégoire Lory