DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grand Chelem de judo d'Antalya : deuxième journée et première médaille d'or pour la Turquie

Par euronews
euronews_icons_loading
Grand Chelem de judo d'Antalya : deuxième journée et première médaille d'or pour la Turquie
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Après une première journée marquée par de bons résultats pour les Italiens et les Canadiens, le Grand Chelem de judo d'Antalya en Turquie s'est poursuivi ce vendredi avec une première médaille d'or pour le pays hôte avec la victoire de Vedat Albayrak. **Bayram Kandemir s'est en revanche incliné face à la tornade italienne Fabio Basile.**

En cette deuxième journée du Grand Chelem d'Antalya, la Turquie était à la fête. Le pays hôte a remporté sa première médaille d'or de la compétition ce vendredi, dans la catégorie des moins de 81 kilos, grâce à Vedat Albayrak. Médaillé d'or en Hongrie fin 2020, le judoka de 27 ans n'avait qu'une envie : renouveler l'exploit. Mais face à lui, l'Italien Christian Parlati était bien déterminé à en faire tout autant, près d'un mois après sa victoire à Tachkent.

C'est le Turc qui s'est finalement imposé, remportant sa deuxième médaille d'or en Grand Chelem. Et il espère que ce n'est que le début pour les Turcs. "Le Grand Chelem est si important, tous les athlètes de notre équipe étaient prêts et j'espère qu'ils pourront remporter d'autres médailles demain", a-t-il déclaré après sa victoire.

Les Turcs ont eu en revanche moins de chance dans la catégorie des moins de 73 kilos. C'est la tornade italienne Fabio Basile qui a tout remporté sur son passage, jusqu'à la finale, où il affrontait le Turc Bayram Kandemir. Mais l'Italien, médaillé olympique, a fait la différence, remportant ainsi sa toute première médaille d'or en Grand Chelem.

Arrivée cinquième à Tbilissi la semaine dernière, la Britannique Lucy Renshall a quant à elle réalisé une belle performance puisqu'elle a cette fois atteint la finale de la catégorie des moins de 63 kilos. Elle affrontait la Vénézuélienne Anriquelis Barrios, arrivée troisième à Tachkent il y a quelques semaines. Après un combat plutôt équilibré, Lucy Renshall a finalement fait la différence avec un ko-uchi-gari. Elle remporte elle aussi sa toute première médaille d'or en Grand Chelem.

Kim Polling a, de son côté, complété un palmarès déjà impressionnant. La Néerlandaise comptait à son actif 4 médailles d'or en Grand Chelem et 4 en Masters. En finale de la catégorie des moins de 70 kilos, la judoka faisait face à la Croate Barbara Matic, médaillée d'or en Hongrie l'année dernière. Avec deux waza-ari, Kim Polling n'a laissé aucune chance à son adversaire, ajoutant ainsi une 5ème médaille d'or à sa collection.

Bilan de la compétition à ce jour :l'Italie reste sur la première marche du podium avec deux médailles d'or et deux d'argent. Le Canada occupe la deuxième place, tandis que la Turquie se fraye un chemin jusqu'à la troisième, avec en tout trois médailles dont une d'or. Viennent ensuite les Pays-Bas et le Japon.

Les Turcs parviendront-ils à remporter d'autres médailles à domicile ? Réponse ce samedi, lors de la troisième et dernière journée de ce Grand Chelem d'Antalya en Turquie.