DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Timor oriental frappé par des inondations meurtrières

euronews_icons_loading
Une villageoise et son petit-fils devant leur maison endommagée dans le village de Haitimuk, en Indonésie, également touchée par les inondations le 4/04/21
Une villageoise et son petit-fils devant leur maison endommagée dans le village de Haitimuk, en Indonésie, également touchée par les inondations le 4/04/21   -   Tous droits réservés  Joy Christian / AFP
Taille du texte Aa Aa

Au moins onze personnes sont mortes dans des inondations et des coulées de boue à Dili, la capitale du Timor oriental. Le pays a été frappé par des pluies ininterrompues pendant plusieurs jours.

Selon les autorités, une évaluation totale des dégâts est pour l'heure impossible ; des entreprises, des habitations et des infrastructures ont été endommagées, notamment la route qui mène à Aileu, à 47 kilomètres au sud. Les images tournées dans la capitale sont impressionnantes. Les routes sont éventrées, et l'eau continue de s'écouler.

Les inondations ont également touché plusieurs bâtiments essentiels à la lutte contre la pandémie de Covid-19, dont le laboratoire national et deux centres dédiés à l'isolement des personnes contaminées. Les autorités craignent que les inondations ne retardent la campagne de vaccination sur le territoire.

Le Portugal, ancienne puissance coloniale, a offert son soutien au Timor-Oriental. Dans un Tweet, le ministre portugais des affaires étrangères a réaffirmé l'aide de Lisbonne pour soutenir le pays.

L'Union européenne a également exprimé sa solidarité, tout comme les Nations unies.