DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brejlando, l'initiative tchèque qui propose des pièces de théâtre virtuelles en livraison

Access to the comments Discussion
Par Jiri Skacel
euronews_icons_loading
xxx
xxx   -   Tous droits réservés  Brejlando
Taille du texte Aa Aa

Après les livraisons de repas ou de courses, voici les livraisons de pièces de théâtre. En République Tchèque, l'initiative Brejlando livre à domicile des casques virtuels, pour permettre aux clients de regarder un spectacle, depuis leur canapé.

Outre la livraison, Brejlando se distingue donc des plateformes de streaming et autres services de location par la réalité virtuelle. En enfilant les casques, les spectateurs se retrouvent sur scène avec les acteurs, au cœur même de la pièce.

Le coût de ce service correspond au prix d'une place de théâtre au premier rang. Matej et Jana Fryba, qui ont visionné une pièce, sont conquis par l'expérience : "C'est une façon intéressante d'apporter le théâtre aux gens chez eux, dans leur salon", estime Matej. "Vous êtes beaucoup plus proche des acteurs, directement à l'intérieur de l'histoire et c'est une expérience assez nouvelle. C'est superbe", explique pour sa part Jana.

Brejlando est une initiative conjointe de la mairie de Prague et de l'entreprise Brainz Studios. Dix représentations différentes d'une heure ont été filmées grâce à une caméras à 360°. Mais au lieu de faire face à des spectateurs, les acteurs devaient regarder directement l'objectif de l'appareil.

"C'est une expérience tellement intéressante, et nous espérons simplement qu'elle fonctionnera car c'est vraiment nouveau", s'enthousiasme Tomas Dianiska, directeur duThéâtre Pod Palmovkou.

"J'ai vu ce que ça donnait, c'est un nouveau média amusant qui pourrait avoir du succès", espère l'actrice Barbora Kubatova, qui a participé au projet.

S'il ne remplace pas un spectacle vivant, Brejlando pourrait aider le monde des arts et de la culture à surmonter la crise du Covid-19. "Tous les théâtres de la République tchèque restent fermés. Pourtant, le théâtre à emporter affiche complet depuis la première représentation virtuelle", conclut notre journaliste Jiri Skacel.