DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grèce : réouverture des lycées avec auto-tests de dépistage au Covid-19

Access to the comments Discussion
Par Ioannis Karagiorgas
euronews_icons_loading
Grèce : réouverture des lycées avec auto-tests de dépistage au Covid-19
Tous droits réservés  @euronews
Taille du texte Aa Aa

Après cinq mois de cours à distance, les lycéens grecs ont enfin pu retrouver leur camarades et professeurs. Tous les lycées du pays ont rouvert leurs portes ce lundi. Toutefois d'importantes mesures de protections contre le Covid-19 ont été mises place. Outre le port du masques et les mesures habituelles de distanciation, élèves et enseignants doivent se soumettre deux fois par semaine à un auto-test de dépistage.

"Bien sûr, nous avons appris des choses avec les cours à distance, mais pas autant que si l'on avait été en classe", estime cette lycéenne.

"J_e trouve que c'est hypocrite d'ouvrir les écoles alors qu'il y a 5 000 cas positifs, tandis qu'on les a fermées quand il y en avait seulement 500. La seule mesure différente ce sont les auto-tests que l'on fait à la maison. Mais on est pas sûr de les faire correctement. Nous voulons des mesures appropriées pour aller à l'école et en même temps ne pas prendre de risque avec notre santé"_, dit cet autre élève.

Auto-tests déclarés en ligne

Les résultats des auto-tests sont déclarés sur une plateforme en ligne. Pour cette première journée, plus de 600 lycéens et professeurs se sont révélés positifs, soit un taux de 0,3%.

"Nous sommes prêts", rassure Lambros Yorgas, un chef d'établissement à Athènes, "les classes n'ont pas beaucoup d'élèves. Nous allons essayer avec toutes les ressources dont nous disposons de les accueillir dans les meilleures conditions et d'a voir un fonctionnement normal".

Les semaines de cours à venir sont particulièrement cruciales pour ceux qui rejoindront la fac l'an prochain. "Quelques mois avant les examens nationaux qui conduisent à l'Université, les lycéens âgés de 16 à 18 ans sont retournés en classe. Ils doivent présenter deux auto-tests négatifs chaque semaine pour pouvoir entrer dans les établissements. Malgré tout, des parents s'inquiètent que cette troisième vague en Grèce puisse être dangereuse pour leurs enfants", Ioannis Karagiorgas, notre correspondant à Athènes.

Les Grecs peuvent se procurer gratuitement un auto-test en pharmacie, une fois par semaine. Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a annoncé que "ce nouvel outil sera étendu dès la fin de la semaine aux employés des commerces, du transport, et aux livreurs de repas".

Journaliste • Anne Devineaux