DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Afghanistan : l'heure du retrait, Joe Biden veut le départ achevé d'ici le 11 septembre

euronews_icons_loading
Afghanistan : l'heure du retrait, Joe Biden veut le départ achevé d'ici le 11 septembre
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Le chef de la diplomatie américaine Anthony Blinken estime que "l'heure est venue" de préparer le retrait des soldats américains et des troupes de l'OTAN d'Afghanistan.

Les alliés se réunissent à Bruxelles pour préparer le départ des soldats.

La ministre allemande des Affaires étrangères Annegret Kramp-Karrenbauer estime que les contingents des pays de l'Alliance atlantique doivent quitter "ensemble" et de manière "ordonnée" le territoire afghan."

Aujourd'hui, 9 600 soldats de l'OTAN originaires de 36 pays, composent la mission Soutien Déterminé en Afghanistan. Parmi eux 2 500 militaires américains

Jamie Shea, ancien porte-parole de l'OTAN : "À l'heure actuelle, les talibans ne sont pas en capacité de vaincre l'armée afghane qui a été intensément entraînée par l'OTAN et les Etats-Unis, ça, c'est la bonne nouvelle. Mais ils talibans essayer de torpiller l'élite afghane en assassinant des juges, des journalistes ou des fonctionnaires. Ils sont toujours une menace, mais le maintien dans le pays des troupes américaines et de l'OTAN, 20 ans après le 11 septembre, n'était pas la solution pour faire avancer le processus de paix."

Donald Trump avait conclu un accord avec les Talibans prévoyant un retrait des soldats étrangers d'ici le premier mai.

Joe Biden repousse l'échéance et prévoit le départ de tous les soldats américains le 11 septembre prochains, le jour du 20e anniversaire des attentats de 2001.