Moscou expulse 10 diplomates américains, la Russie riposte aux sanctions américaines

Moscou expulse 10 diplomates américains, la Russie riposte aux sanctions américaines
Tous droits réservés Yuri Kochetkov/AP
Par Euronews avec TASS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moscou riposte aux sanctions de Washington : dix diplomates américains sont expulsés et une série de hauts responsable de l'administration Biden interdits de séjour en Russie.

PUBLICITÉ

La Russie riposte aux sanctions américaines avec l'expulsion d'une dizaine de diplomates en poste à Moscou.

Le Kremlin désigne par ailleurs une série de hauts responsables américains interdits de séjour pour leur soutien à une politique perçue comme "anti-russe".

Signe des tensions, Moscou conseille également à l'ambassadeur américain de prendre l'avion.

Sergueil Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères : "La situation est assez complexe, il faut s'y pencher avec attention, voilà pourquoi Iouri Ouchakov, le conseilleur du président aux Affaires étrangères, a recommandé à l'ambassadeur américain John Sullivan de rentrer et conduire des consultations approfondies."

Moscou a par ailleurs lancé une procédure visant à empêcher les représentations diplomatiques américaines d'employer des citoyens russes.

La riposte diplomatique russe intervient au lendemain de l'expulsion par Washington de dix diplomates russes et de la mise en place de sanctions financières sévères contre la Russie.

Le président américain avait évoqué des représailles contre une cyberattaque géantes et des ingérences dans les élections américaines de novembre.

Joe Biden avait dans le même temps appelé Moscou à la "désescalade".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie ordonne des expulsions massives de diplomates occidentaux

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE