DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dans le sud de la France, un pôle multimodal accélère la transition verte dans les transports

euronews_icons_loading
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Gardanne, petit village de Provence, joue un rôle clé pour faciliter les déplacements entre Aix-en-Provence et Marseille, deux villes situées sur le plus vaste territoire métropolitain de France.

Après deux ans de travaux, son ancienne gare est devenue un pôle d'échanges multimodal : depuis janvier, bus, vélos, trains, taxis et un nouveau parking sont réunis sur un même site. Ce projet vise à accompagner l'augmentation prochaine de la desserte par le TER Aix-Marseille. Ce qui devrait multiplier par deux la fréquentation sur cet axe pour atteindre plus de 15 000 voyageurs quotidiens.

Daniel fait partie des milliers d'usagers qui fréquentent ce pôle multimodal tous les jours. "Je trouve que ce genre d'installation est très importante parce qu'elle encourage les usagers à utiliser les modes doux," dit-il. "Quand on prend sa voiture entre 7h et 9h30 pour rejoindre Marseille, ça bouchonne et on met plus de trois quarts d'heure ; ce qui pollue et c'est dommage," fait-il remarquer.

Déplacements doux et énergies renouvelables

La gare routière dispose aujourd'hui de trois quais supplémentaires tandis que 56 emplacements sécurisés ont été créés pour les vélos et le parking a quasiment triplé sa surface.

Le coût de cette transformation a atteint 11,56 millions d'euros dont 27% financés par la politique européenne de cohésion et le reste, par l'État français, le Département, la Région et la Métropole d'Aix-Marseille.

euronews
56 emplacements sécurisés pour les vélos et 20 places pour recharger les véhicules électriqueseuronews

Grâce au projet, les collectivités locales espèrent doubler la fréquentation du pôle intermodal de Gardanne.

Le pari écologique est sur les rails, mais il s'observe aussi sur les toits.

Catherine Fabre, responsable du service projets opérationnels à la Métropole Aix-Marseille nous fait visiter : "Sur ce parking, 6% des places, soit 20 places, ont été réservées pour les infrastructures de recharge pour véhicules électriques en charge lente," décrit-elle. "De plus, l'ensemble du dernier niveau a été couvert de panneaux solaires ; 80% de leur production d'électricité est revendue à l'opérateur historique et les 20% restants couvrent l'autoconsommation du parking," précise-t-elle.

Modernisation de la ligne ferroviaire

Devant la gare, l'ancien parking a été réaménagé pour plus de fluidité et de visibilité. Didier Cusimano est chauffeur de taxi. Il se réjouit de tous ces changements : "Depuis que la station est comme ça, on nous voit davantage, on a plus de prises en charge de clients.La cohabitation avec les bus, ça va très bien maintenant alors qu'avant, des fois, ils étaient sur notre station de taxi ; maintenant, ils ont chacun leur quai," explique-t-il.

Ce projet est mené dans le cadre de la modernisation de la ligne ferroviaire Marseille-Gardanne-Aix qui prévoit la mise en service de trains moins polluants et une fréquence plus élevée.

Pour Samira qui se rend tous les jours à Marseille, le train est la formule gagnante. "Honnêtement, c'est plutôt fluide. Des travaux ont été réalisés, c'est vrai, mais aujourd'hui, je n'ai plus de souci de retard en train," affirme-t-elle.

2021 a été désignée "année européenne du rail" pour promouvoir encore plus ce mode de transport durable et sûr.

Journaliste • Aurora Velez