DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Birmanie : les Karen attaquent une base militaire, la junte compte répliquer

Access to the comments Discussion
Par euronews
AFP
AFP   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Une des principales factions rebelles de Birmanie, très virulente contre la junte depuis le coup d'Etat, s'est emparée mardi d'une base militaire, faisant craindre un nouveau cycle de violents affrontements avec l'armée.

Les tensions entre les militaires et certains des nombreux groupes ethniques du pays se sont intensifiées depuis le putsch du 1er février qui a renversé Aung San Suu Kyi.

Mardi à l'aube, "nos troupes ont pris une base" située dans l'Etat Karen (Sud-Est), a indiqué à l'AFP Padoh Saw Taw Nee, l'un des responsables de l'Union nationale Karen (KNU). Il n'a pas précisé s'il y avait des victimes.

Sollicité, le porte-parole de la junte, Zaw Min Tun, a confirmé l'attaque, indiquant que "des actions allaient être entreprises" à l'encontre de la brigade 5 de la KNU à l'origine de l'assaut.

"Personne n'ose rester" par peur d'éventuelles représailles de l'armée birmane, a déclaré Hkara, une habitante de Mae Sam Laep, un village thaïlandais de l'autre côté de la frontière.

La KNU, forte de plusieurs milliers d'hommes, se montre particulièrement virulente envers la junte depuis le putsch.

Elle assure abriter sur le territoire qu'elle contrôle au moins 2 000 opposants au coup d'Etat qui ont fui la répression.