DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Décès : Michael Collins retourne au ciel, il accompagnait la mission Apollo 11 sur la Lune en 1969

euronews_icons_loading
Décès : Michael Collins retourne au ciel, il accompagnait la mission Apollo 11 sur la Lune en 1969
Tous droits réservés  NASA/AP
Taille du texte Aa Aa

Il n'a jamais marché sur la lune, comme ses compères Neil Armstrong et Buzz Aldrin, et pourtant. Il n'a pas vu l'alunissage en direct, car il n'avait pas de télé, et pourtant. L'astronaute américain Michael Collins est mort à 90 ans. Il était resté en orbite pendant que ses collègues d'Apollo 11 faisaient leur grand pas pour l'humanité.

Michael Collins est surnommé parfois "l'homme le plus seul de l'histoire", il a passé 32 heures à attendre les autres.

"Je pense qu'il était un peu inquiet parce qu'il n'était pas sûr que les deux hommes sur la lune puissent décoller avec succès de la lune pour rejoindre Apollo 11, explique l'astronaute français Michel Tognini. Son travail était vraiment important. Quand vous êtes dans l'espace, habituellement, vous êtes par exemple avec des collègues, des astronautes et des clients, mais quand vous êtes seul, ce n'est pas le meilleur endroit et il est resté longtemps à attendre le retour des ses collègues".

Ensuite Collins a quitté rapidement la Nasa pour mener une riche carrière publique : secrétaire d'Etat adjoint pour les affaires publiques sous Nixon, puis président du musée de l'air de Washington, il est ensuite devenu consultant et a écrit des ouvrages sur l'aventure spatiale.