DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réouverture des terrasses en Italie, la renaissance de Rome

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
euronews
euronews   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Déjeuner en terrasse et profiter de la météo printanière est de nouveau possible à Rome. Ce restaurant fait partie des chanceux qui depuis lundi sont autorisé à servir leurs clients à l’extérieur. L’établissement de Leonardo n’a pas affiché complet le premier jour mais il se réjouit quand même de cette excellente nouvelle.

"Si ça n’avait pas été pour tous les clients qui viennent ici depuis des années et qui nous connaissent depuis très longtemps, nous ne l’aurions pas fait. Nous serions toujours en train d’attendre l’arrivée des touristes. Et comme on dit à Rome, attendre et espérer”, explique Leonardo Starace, le manager de la "Trattoria Oio".

Les habitués se sont évidemment pressés pour revenir dans leur restaurant préféré. Ils gardent toutefois à l’esprit une certaine appréhension.

"On a peur que les restaurants referment à nouveau. Il ne s’agit pas seulement de nous, clients. \_C’est aussi très stressant pour les propriétaires d’entreprises"_, explique Stefano Pappa, un client.

Nombre de propriétaires d’établissements estiment toujours que certaines entreprises ont été traitées injustement. Melissa elle regrette le traitement injuste qu'o, subit certains patrons de restaurants

"J’ai sympathisé avec mes collègues et je me suis jointe aux dernières manifestations. Même si j’ai une zone à l’extérieur, je pense à ceux qui n’ont pas pu rouvrir ou qui n’ont pas eu la possibilité de construire une terrasse parce que cela coûte trop cher", raconte Melissa Massetti, manager du "Bar Bellone".

Pour déjeuner ou simplement s’attabler avec des amis comme avant le COVID, toutes les occasions sont bonnes pour sortir et ne pas rater ce moment tant attendu. Mais dans le cœur historique de Rome, sur la place Navone, d’ordinaire remplie de touristes, certains établissements sont encore fermés.

Réouverture des cinémas

Pour le premier jour de réouverture, seuls 30 tickets sur les 150 autorisés ont été vendus. Le signe que la population n’a pas été assez largement vaccinée. Les chanceux, présents ce jour-là partagent tous un même sentiment : de la joie.

"J’ai envie de pleurer, je suis tellement émue. Ca a été extrêmement difficile pour moi et pour tous ces gens qui étaient habitués à aller au cinéma chaque semaine. C’est comme le jour de la rentrée des classes mais sans appréhension ! Nous sommes juste heureux", se réjouit Elena Catozzi, Cinema - Goer.

Pour le propriétaire de ce cinéma familial, il s’agit aussi de combler le vide culturel laissé par des mois de fermeture.

"Les cinémas, les théâtres et les salles de concert contribuent à cela et ne peuvent pas restés à la traîne. C’est crucial de continuer à en parler et à travailler dur", juge Fabio Amadei, le directeur du cinéma le Farnèse..

Les effets de la campagne de vaccination ne sont pas encore flagrants. En annonçant la réouverture des terrasses, le ministre de la Santé a assumé prendre un « risque calculé ». Mais cette fois les Italiens espèrent que le pire est passé et qu’il n’y aura pas de retour en arrière.