DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des conteneurs de produits chimiques évacués du port de Beyrouth

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Des conteneurs de produits chimiques évacués du port de Beyrouth
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Près de neuf mois après l' explosion qui a dévasté Beyrouth, le nettoyage du port se poursuit. Une nouvelle étape est franchie avec l'évacuation vers l'Allemagne de la plupart des produits chimiques entreposés.

Cinquante-neuf conteneurs chargés de matière dangereuse devaient quitter le port de la capitale libanaise ce week-end en direction d'Allemagne, pour y être détruits. Quinze autres conteneurs seront traités au Liban et il ne restera plus aucun produits dangereux sur le port, assure l'entreprise allemande Combi Lift, chargée du projet de nettoyage.

Le projet a permis de nettoyer le port de "tous les produits toxiques, cancérigènes, inflammables et hautement réactifs qui y étaient stockés depuis des décennies", a déclaré Elias Assouad, à la tête du Conseil économique libano-allemand.

"Ce n'est que le début. C'est la première étape du nettoyage d'une partie du port", a tempéréAndreas Kindl, l'ambassadeur d'Allemagne au Liban.

"Il y a encore beaucoup à faire ici et j'espère que le gouvernement provisoire ou le futur gouvernement travaillera étroitement avec la communauté internationale pour accomplir rapidement les promesses faites, et passer à l'action", a ajouté le diplomate.

En août 2020, plus de 200 personnes ont perdu la vie dans l'explosion de 500 kilos de nitrate d'ammonium. Des milliers de personnes ont été blessées et de nombreux habitants se sont retrouvés sans-abri.

L'explosion est une tragique étape dans la profonde crise que traverse le pays du cèdre depuis l'été 2019. La monnaie s'est effondrée et une partie de la population a plongé sous le seuil de pauvreté.

La communauté internationale, l'Europe en tête, ne baisse la pression sur les élites libanaises auxquelles elle réclame une transition politique en échange de son soutien financier, humanitaire et logistique.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian est attendu au Liban mercredi, a appris le quotidien libanais L'Orient Le Jour, pour s'entretenir avec les dirigeants du pays.