DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le festival de Porto frémit face au cinéma japonais et hongrois

Le festival de Porto frémit face au cinéma japonais et hongrois
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Fantasporto, festival du film fantastique au Portugal a dévoilé son palmarès. A l'honneur de cette 41ème édition, le cinéma japonais et hongrois.

"Suicide Forest Village" de Takashi Simizu a remporté le prix du Meilleur film de la compétition. Ce long métrage s'inscrit dans la longue tradition des films d'horreur japonais. L 'action se situe dans la tristement célèbre "forêt du suicide" au pied du Mont Fuji. Deux sœurs redécouvrent leur histoire en même temps qu'une mystérieuse boîte maudite.

"Hideo Nakata et moi-même avons été à la tête du mouvement "J-horror", le cinéma d'horreur au Japon, et je pense qu'il est temps que la jeune génération joue un rôle plus important", a réagi Takashi Shimizu. "Des films comme celui-ci ou "Ghostmaster", qui a gagné l'an dernier dans le même festival, sont très importants pour garder vivant ce genre de cinéma au Japon", dit-il.

"Post Mortem", de Péter Bergendy est l'autre grand vainqueur, avec les prix du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario. Un photographe et une petite fille se confrontent aux fantômes d'un village hanté après la Première Guerre Mondiale. C'est l'un des premiers films d'horreur produits en Hongrie.

Autre film hongrois distingué dans une sélection parallèle pour les films indépendants, "Preparations to Be Together for an Unknown Period of Time", de Lili Horvát, avec les prix du meilleur film et de la meilleure actrice pour Natasa Stork. Etrange histoire, où une neurochirurgienne quarantenaire abandonne sa carrière aux Etats-Unis pour revenir à Budapest et vivre avec l'homme de sa vie, sauf que... ce dernier prétend ne pas la connaître.

"C'est un immense honneur et je ne m'y attendais pas", a réagi la réalisatrice, et "c'est une joie particulière d'être récompensée avec Natasa, car ce film n'est rien sans elle". Le film s'était déjà distingué dans d'autres festivals à Venise et Toronto.