EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les dirgeants de l'UE se retrouvent pour concrétiser la politique sociale

Les dirgeants de l'UE se retrouvent pour concrétiser la politique sociale
Tous droits réservés STEPHANE DE SAKUTIN/AFP or licensors
Tous droits réservés STEPHANE DE SAKUTIN/AFP or licensors
Par Jack ParrockEuronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est l’une des rencontres majeures du calendrier de la présidence portugaise de l’UE, les 27 dirigeants se retrouvent à Porto pour un sommet social.

PUBLICITÉ

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l'Union européenne se retrouvent vendredi à Porto pour évoquer la politique sociale. Dans la cité portugaise, les 27 devraient valider un plan d'action pour créer le socle européen des droits sociaux. 

Le dispositif comporte des mesures concrètes comme fournir d'ici 2030 un emploi à 78% de la population en âge de travailler. Le vice-président de la Commission européenne estime que ce plan participera à la relance économique face à la crise provoquée par le covid-19. "La nécessité est non seulement d'affirmer la reprise économique mais aussi de s'assurer que cette reprise économique est socialement inclusive, qu'on ne laisse pas sur le côté de la route les personnes les plus vulnérables", précise Valdis Dombrovskis.

Cette stratégie veut aussi fournir chaque année des formations à 60% des adultes et réduire à 15 millions le nombre de personnes menacées d'exclusion sociale. Mais pour le rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté le dispositif n'est pas assez juridiquement contraignant. 

"Par exemple la cible de réduire de 15 millions le nombre de personne en risque de pauvreté en Europe est une cible qui ne s'accompagne d'aucun mécanisme de contrainte. On ne sait d'ailleurs pas où ces 15 millions de personnes se trouvent, quels sont les efforts que chaque Etat doit faire pour progresser vers cet objectif", souligne Olivier De Schutter. Il ajoute aussi que cette stratégie n’identifie pas les causes structurelles de la pauvreté en Europe.

Le dernier sommet européen consacré à la politique sociale remonte à 2017 c'était à Göteborg en Suède. Les promesses étaient déjà fortes mais la mise en oeuvre reste encore problématique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pauvreté, lien social et rôle des États : quel monde nous attend après la pandémie ?

Covid-19 : les visages de la nouvelle pauvreté en Europe

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique