DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Boxe : les rêves de champion de monde de Souleymane Cissokho

euronews_icons_loading
Capture d'écran
Capture d'écran   -   Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Souleymane Sissokho, un futur champion du monde de boxe ? A 29 ans, il rêve de perpétuer la grande tradition des boxeurs africains.

Né à Dakar au Sénégal, il a découvert en France la boxe à 14 ans... Dix ans plus tard, il participait à ses premiers JO.

Passé professionnel, le boxeur franco-sénégalais a promis à ses parents d'obtenir très vite son diplôme en droit du sport, afin dit-il, de les rassurer : "Quand je leur ai dit la boxe, ils n’avaient pas tout de suite tilté. Et lorsque j’ai ramené mon premier titre de champion de France, ils ont dit “ah ouais, là ça commence à être sérieux”. Et derrière j’ai commencé à être beaucoup convoqué en équipe de France, de plus en plus, c’était assez régulier et moi mon père il était très à cheval sur les études. Donc il ne voulait pas que je mette de côté les études, il a dit “ok, tu peux continuer la boxe, je n’ai pas de problème là-dessus, mais par contre je veux que tes notes restent stables, je ne veux pas que ça descende, je veux que tu continues à super bien bosser à l’école”

Alors qu'il approche de l'âge de la maturité pour un boxeur, Souleymane Sissokho a plusieurs buts : affronter les meilleurs, collectionner les ceintures et pourquoi pas jusqu'au titre mondial des super welters... "_J’ai un objectif qui est de devenir champion du monde, et pour cela, il faut aller chercher les ceintures, il faut boxer. Là c’est une exposition qui est incroyable, devant 70 000 personnes, c’est un combat qui est très attendu. Aujourd'hui si tu veux être champion, tu es obligé d’affronter les meilleurs. Il ne faut pas se mettre de barrière. _

J’ai un objectif qui est de devenir champion du monde, et pour cela, il faut aller chercher les ceintures, il faut boxer !
Souleymane Cissokho
Boxeur

Tu es boxeur, tu boxes et puis voilà, il faut avancer comme ça. Après attention hein, sans prétention. Je sais qu’ils sont… Aujourd'hui je ne suis pas prêt encore à affronter un Charlo (Jermell De'Avante Charlo, boxeur américain, champion du monde des super-welters, la même catégorie que Cissokho, NDLR), je le sais, j’en ai conscience, mais d’ici très peu de temps je n’aurai pas de problème là-dessus."

Samedi à Austin au Texas, Sissokho affrontera l'Anglais Kieron Conway, avec, en jeu, une ceinture WBA intercontinentale, synonyme d'entrée dans le top 15 mondial.