EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Colombie : une veillée en hommage aux victimes des violences policières à Bogota

Colombie : une veillée en hommage aux victimes des violences policières à Bogota
Tous droits réservés Fernando Vergara/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Fernando Vergara/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moins 24 personnes ont été tuées et plus de 800 blessées depuis le début de ce mouvement de contestation.

PUBLICITÉ

Une veillée pacifiste aux chandelles pour protester contre les violences policières. Au neuvième jour de manifestations en Colombie contre le président conservateur Ivan Duque, les lumières des lampions dans la nuit contrastent avec le climat de tensions de ces derniers jours. Au moins 26 personnes sont mortes et l’on compte plus de 800 blessés dans cette vague contestataire. "Nous sommes venus rendre hommage à tous ceux qui ont perdu la vie et à celles qui ont disparu, pour la Colombie, pour l'avenir de ces jeunes qui veulent se battre pour un avenir meilleur," explique un habitant de Bogota.

Les manifestations ont été jusqu'ici pour la plupart pacifiques et festives avec des performances artistiques, de la musique et de la danse. Mais dans certaines villes comme la capitale et Cali (sud-ouest), elles ont parfois été émaillées de troubles et de violents affrontements avec les forces de l'ordre.

Le gouvernement colombien a appelé jeudi au dialogue entre "tous les secteurs" de la société. Les leaders du mouvement se disent prêts au dialogue avec le président, pas avec des intermédiaires.

La cote de popularité du président est en berne dans un pays en récession économique et confronté à une recrudescence du conflit armé qui le mine depuis près de soixante ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : "Ce n'est pas mon animal, c'est ma famille"

No Comment : au moins 13 morts dans les manifestations au Kenya

Des manifestations féministes contre l'extrême droite à travers la France