DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mettre la solidarité, l'écologie et le développement au cœur du tourisme

Access to the comments Discussion
Par Cristina Giner  & Euronews avec Stéphane Hamalian
euronews_icons_loading
Mettre la solidarité, l'écologie et le développement au cœur du tourisme
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Imaginez pouvoir aider des populations défavorisées du Guatemala ou réduire votre empreinte carbone lorsque vous voyagez. Dans l'ère post-Covid, le tourisme se voudra plus responsable, et des initiatives innovantes vont dans ce sens.

25 start-ups sélectionnées par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) se sont réunies ce mardi à Madrid pour tenter d'atteindre ses objectifs durables. Par exemple Etnica, créée au Guatemala favorise les opportunités d'emploi dans les zones rurales grâce à un tourisme responsable.

"L'avantage de pouvoir vivre ce genre d'expérience culturelle immersive, c'est qu'il y a un véritable échange, ça ne vous permet pas seulement de connaître les gens plus profondément, le fait est que le Guatemala est un pays extrêmement chaleureux et vous créez des relations familiales et amicales" explique le directeur de l'entreprise Pablo Martinez.

La start-up brésilienne Sisterswave lutte pour sa part contre l'inégalité des sexes dans le tourisme, sachant que 72% des femmes ne se sentent pas en sécurité lorsqu'elles voyagent seules.

"Nous utilisons le pouvoir de la technologie et la solidarité féminine pour avoir un impact social à travers l'équité entre les sexes" indique Jurassa Pellicano, responsable de cette plateforme qui met en relation "des voyageuses entre elles, et avec des résidents locaux".

L'Espagne, deuxième destination touristique mondiale a annoncé vouloir investir 3,5 milliards d'euros dans la numérisation, la durabilité et la diversification du secteur. Un changement de paradigme soutenu par l'organisation mondiale du tourisme.

"La relance du tourisme et de l'économie en général doit être fondée sur l'innovation, la durabilité et l'éducation" souligne Marcela Ricco, directeur de la communication de l'OMT. "La valeur transversale dans tout cela est la confiance. La confiance est la nouvelle monnaie d'échange et c'est quelque chose de très concret. Le tourisme, parce qu'il ne se produit que lorsque vous et moi interagissons, est le meilleur mécanisme de confiance" souligne-t-il.

Le FITUR, le salon international du tourisme, débute mercredi 19 mai à Madrid. Il s'agira de la première foire commerciale du secteur à se tenir physiquement depuis la pandémie.