EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Belgique : enquête ouverte pour "tentative d'assassinat terroriste" et chasse à l'homme

Belgique : enquête ouverte pour "tentative d'assassinat terroriste" et chasse à l'homme
Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2021 The Associated Press.All rjghts reserved
Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2021 The Associated Press.All rjghts reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que la chasse à l'homme se poursuit en Belgique, une enquête est ouverte par la justice pour "tentative d'assassinat terroriste". Jurgen Conings, 46 ans, un militaire d'extrême droite radicalisé, est introuvable. Il compterait s'en prendre à des virologues et des représentants de l'Etat.

PUBLICITÉ

Alors que la chasse à l'homme se poursuit en Belgique, une enquête est ouverte par la justice pour "tentative d'assassinat terroriste". Jurgen Conings, 46 ans, un militaire d'extrême droite radicalisé, est introuvable. L'homme probablement armé est recherché depuis quatre jours, il compte s'en prendre à des représentants de l'Etat et à des virologues.

"Il n'y a aucune raison de relever le niveau de menace global pour le pays, assure Annelies Verlinden, ministre belge de l'Intérieur. Cet homme a exprimé de mauvaises intentions dans les lettres d'adieu qu'il a laissées derrière lui. Nous faisons notre possible pour assurer la sécurité. Il n'y a aucune raison de paniquer, mais d'un autre côté, nous devons être très prudents et très vigilants."

Le suspect a été vu rodant lundi soir dans le quartier d'une cible potentielle. Si les autorités ne veulent pas la nommer, ce pourrait être un conseiller scientifique clé du programme belge COVID-19. Le virologue a déjà reçu des menaces de mort. Cette affaire relance aussi la polémique sur la surveillance des suspects terroristes, le militaire était repéré. Malgré cela, il a pu rester dans l'armée et amasser un véritable arsenal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou expose du matériel militaire saisi en Ukraine

OTAN : des soldats allemands en Lituanie pour renforcer le flanc est

La Commission européenne lance une procédure à l’encontre de l’Italie