DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Partir oui, mais en pensant au retour : Croatie et Espagne s'ouvrent aux touristes

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Partir oui, mais en pensant au retour : Croatie et Espagne s'ouvrent aux touristes
Tous droits réservés  Darko Bandic/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La Croatie est l'un des premiers pays européens à accueillir à nouveau des touristes.

Les visiteurs doivent se munir d'un certificat de vaccination, d'un test COVID-19 négatif ou d'une preuve de guérison du virus. Les nouvelles infections sont en baisse et, après un démarrage lent de la campagne de vaccination, 50% des 4 millions de Croates devraient être complètement d'ici le milieu de l'été.

"Le secteur du tourisme a commencé à se faire vacciner, tous les employés des hôtels, des restaurants et des logements privés se font vacciner, afin assurer la sécurité des touristes. De plus, nous avons organisé des lieux de test Covid-19 pour les voyageurs qui rentrent dans leur pays s'ils en ont besoin pour leur retour", explique Goran Pavlovic, de l'Office du tourisme d'Opatija.

Le retour, condition d'un départ serein en vacances

Cependant, ce qui va déterminer le succès ou non de de la saison touristique, ce sont les réglementations en vigueur dans les pays d'origine des touristes, telles que les quarantaines au retour.

Les Britanniques peuvent désormais se rendre librement en Espagne. Bien que le Royaume-Uni ait inscrit l'Espagne sur sa liste jaune des pays déconseillés, les Britanniques devraient être nombreux à Majorque. La ville de Magaluf, qui vit principalement du tourisme britannique, est fermée depuis presque un an. Le mois dernier, quelques terrasses, bars et magasins de vêtements ont commencé à ouvrir pour les touristes espagnols du week-end, mais la ville reste déserte. Rien à voir avec l'atmosphère traditionnellement festive qu'elle avait auparavant.

"L'ambiance n'est pas très animée, mais bon, c'est comme ça, regrette José Pardo, propriétaire du restaurant Maxim's. A part les Espagnols qui viennent le vendredi, le samedi et le dimanche... il n'y a pas de touristes. Il y a deux hôtels ouverts."

Avec l'approbation du passeport de vaccination, la situation pourrait changer, même s'il reste un problème : actuellement les Britanniques qui rentrent au Royaume-Uni doivent passer 10 jours en isolement.