DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sanctions européennes contre Minsk ? Les 27 veulent réagir à l'arrestation d'un opposant bélarusse

euronews_icons_loading
Sanctions européennes contre Minsk ? Les 27 veulent réagir à l'arrestation d'un opposant bélarusse
Tous droits réservés  Sergei Grits/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants des Etats membres de l'Union européenne vont étudier la possibilité de sanctions contre le Bélarus. Cela fait suite à l'arrestation d'un opposant lors du détournement de son avion.

La question du Bélarus figure au menu des discussions au sommet européen qui se tient ce lundi et ce mardi à Bruxelles. Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 vont étudier la possibilité de sanctions contre le régime au pouvoir à Minsk.

L'idée était déjà dans l'air ces dernières semaines, et l'arrestation d'un opposant ce dimanche a précipité les choses.

_« Ce sommet européen était censé porter sur l'épidémie de Covid-19, explique Jack Parrock, correspondant d'euronews à Bruxelles, mais il sera plutôt dominé par la question du Bélarus. La question est maintenant de savoir si les dirigeants de l'UE arriveront à se mettre d'accord sur une position commune. _

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères de l'UE s'étaient réunis ici à Bruxelles pour évoquer le Proche-Orient, mais la Hongrie avait refusé de se rallier à une déclaration commune.

Et il n'est pas impossible que le Premier ministre hongrois Viktor Orban adopte une attitude similaire concernant sur ce dossier du Bélarus. »

Avion détourné, opposant arrêté

Roman Protassevitch est un journaliste connu pour être un détracteur du régime bélarusse. Il se trouvait à bord d'un avion de la compagnie RyanAir qui effectuait un vol entre la Grèce et la Lituanie.

L'appareil a été détourné par un avion de chasse bélarusse, et forcé à se poser à Minsk, en raison d'une supposée alerte à la bombe.

Roman Protassevitch et sa compagne ont été arrêtés lors de l'escale.

Cet incident est très largement condamné par les capitales occidentales.