DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Mort de George Floyd : un an après, le combat contre le racisme et la violence policière continue

euronews_icons_loading
Un enfant brandit son poing dans le Minnesota
Un enfant brandit son poing dans le Minnesota   -   Tous droits réservés  Christian Monterrosa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des défilés ont eu lieu aux États-Unis en mémoire de George Floyd, un an tout juste après la mort de l'Afro-américain de 46 ans dans une rue de Minneapolis.

Son décès, survenu lors de son interpellation par les forces de l'ordre, a déclenché depuis une vague de protestation contre le racisme et les violences policières. Les démocrates espèrent faire adopter prochainement au Congrès une loi pour lutter contre les bavures policières.

"C'est fantastique si les États-Unis parviennent à adopter une réforme de la police, une loi George Floyd, souligne le Dr Shola Mos-Shogbamimu, avocate et militante des droits humains à Londres. Cette loi aura-t-elle un impact en Europe ? J'espère que oui, car il faut bien comprendre que le racisme est le même partout, que ce soit aux États-Unis, au Royaume-Uni ou dans d'autres pays d'Europe."

Le projet de loi vise notamment à interdire certains modes d'interpellation, jugés particulièrement dangereux. George Floyd avait péri asphyxié, sous le poids du policier Derek Chauvin qui avait maintenu son genou sur sa nuque pendant neuf minutes l'empêchant ainsi de respirer. Le policer a récemment été reconnu coupable de meurtre, il risque jusqu'à 40 ans prison.