Un pas sanitaire en avant et des difficultés climatiques pour l’UE

Ursula von der Leyen et Charles Michel à Bruxelles, le 25 mai 2021
Ursula von der Leyen et Charles Michel à Bruxelles, le 25 mai 2021 Tous droits réservés Olivier Matthys/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Olivier Matthys/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chefs d’Etat et de gouvernement valident le certificat covid numérique mais ne s’entendent pas sur les objectifs de réduction de CO2 d’ici 2030.

PUBLICITÉ

Les dirigeants de l'Union européenne ont fait le point sur la crise sanitaire. Les 27 ont apporté leur soutien au certificat covid numérique conclu la semaine dernière. Ils évaluent aussi la possibilité d'élargir la vaccination aux plus jeunes de 12 à 15 ans.

L'Agence européenne des médicaments doit prochainement donner son avis concernant le vaccin BioNTech-Pfizer. "Jusqu'à maintenant les résultats sont très prometteurs et à partir des preuves je pense que les experts pourront mener cette discussion et des décisions pourront être prises", estime la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La lutte contre le réchauffement climatique était aussi à l'ordre du jour. La Commission espère convaincre les pays membres les plus sceptiques dont la Pologne de s’engager vers l'objectif d’une baisse de 55% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Mais un accord n'est pas encore à portée de main. La difficulté des discussions porte sur la clef de répartition des efforts à réaliser entre les Etats membres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : l'UE autorise l'entrée des voyageurs entièrement vaccinés

L'UE s'engage à réduire ses émissions carbone de 55% d'ici 2030

L’Italie en passe de négocier un nouvel ajustement budgétaire avec l’Union européenne