EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ankara et Athènes cherchent l'apaisement, malgré des positions "diamétralement opposées"

Ankara et Athènes cherchent l'apaisement, malgré des positions "diamétralement opposées"
Tous droits réservés Petros Giannakouris/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Petros Giannakouris/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une tentative de réconciliation amorcée par les chefs de la diplomatie grecque et turque, réunis à Athènes.

PUBLICITÉ

Tentative de réconciliation à Athènes entre les chefs de la diplomatie grecque et turque.

Tensions multiples

Cette rencontre intervient sur fond de tensions entre les deux pays après les explorations gazières menées l'an passé par la Turquie en Méditerranée orientale. Autre point de friction : le statut de la minorité musulmane de Grèce, qui fait l'objet d'un vieux contentieux entre les deux voisins, aux relations historiquement délicates.

Une normalisation graduelle

Après une rencontre houleuse le mois dernier, les deux ministres des Affaires étrangères ont cherché à montrer ce lundi un tout autre visage. Leur objectif : l'apaisement.

_"La Turquie et nous-mêmes, la Grèce, sommes pleinement conscients des enjeux différents et des positions diamétralement opposées que nous représentons, s_ouligne Nikos Dendias, le ministre grec des Affaires étrangères. Le but de notre rencontre aujourd'hui était de tenter un premier processus de négociation et, si possible, une normalisation graduelle de la situation, dans le temps.''

Le but de notre rencontre aujourd'hui était de tenter un premier processus de négociation et, si possible, une normalisation graduelle de la situation.
Nikos Dendias
Chef de la diplomatie grecque

Une rencontre Mitsotakis-Erdogan lors du sommet de l'Otan

Signe de cette tentative d'apaisement, cette rencontre qui doit avoir lieu dans deux semaines à Bruxelles lors du sommet de l’Otan entre le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Autre signe qui va dans le sens d'une normalisation, cette volonté des deux pays de conclure des partenariats économiques et commerciaux.

Le point sur cette rencontre avec notre correspondante à Athènes Fay Doulgkeri : "L'atmosphère lors de la conférence de presse des chefs de la diplomatie grecque et turque était complètement différente de celle, tendue, qui régnait après leur rencontre à Ankara. Dans une atmosphère cordiale, cette fois, ils ont parlé d'un agenda positif et de la poursuite du dialogue. Le ministre grec a même félicité son homologue turc pour le titre de champion d'Euroleague de basket remporté par le club d'Anadolu efes."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : le pays va délivrer un visa accéléré aux touristes turcs

No Comment : les pompiers grecs tentent de sauver un monastère

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends