Hong Kong : Pékin ferme le "Musée du 4 juin" consacré à Tiananmen

Hong Kong : Pékin ferme le "Musée du 4 juin" consacré à Tiananmen
Tous droits réservés أ ب
Par Euronews avec EFE, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis toujours dans le viseur de Pékin, ce lieu de mémoire est le seul à documenter la répression sanglante par la Chine du mouvement pro-démocratie en 1989.

A Hong Kong, le musée consacré à la mémoire du massacre de Tiananmen a été forcé de fermer ses portes. Il venait tout juste de rouvrir depuis trois jours.

PUBLICITÉ

Les responsables du "Musée du 4 juin" à Hong Kong ont reçu la visite inédite de fonctionnaires affirmant qu'ils ne disposaient pas des autorisations nécessaires pour mener des expositions publiques.

La fermeture est intervenue mardi à trois jours de la date de commémoration de la répression. Ce lieu de mémoire est unique au monde. Il retrace à travers des photographies et des objets les événements de juin 1989.

Géré par l'Alliance de Hongkong en soutien des mouvements démocratiques patriotiques en Chine, il a plusieurs fois déjà été sous la menace des autorités chinoises.

31 ans après, les événements de Tiananmen restent tabous en Chine continentale. La répression du gouvernement chinois contre les manifestants sur la place principale de Pékin a culminé le 4 juin 1989, avec l'intervention de chars. Des militaires ont ouvert le feu sur des étudiants et des citoyens qui appelaient à des réformes démocratiques.

Alors que Pékin durcit son emprise sur l'ancienne colonie britannique, les célébrations organisées cette année en mémoire des milliers de victimes s'annoncent particulièrement tendues.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : le panda géant Fu Bao quitte la Corée du Sud

Une explosion dans un bâtiment à l'extérieur de Pékin tue 2 personnes et en blesse 26

La population chinoise a encore baissé en 2023