DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Bug téléphonique en France : l'opérateur Orange sommé de s'expliquer

Archives - service du Samu de Paris, le 10/03/2020
Archives - service du Samu de Paris, le 10/03/2020   -   Tous droits réservés  Ludovic Marin/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Une réunion d'urgence se tient ce jeudi à matin au ministère de l'Intérieur à Paris, suite à la panne technique qui a entravé l'accès téléphonique aux services d'urgences. Le PDG d'Orange, convoqué pour s'expliquer a présenté "ses plus vives excuses".

Le ministre français de l'Intérieur a écourté un déplacement en Tunisie afin de présider ce jeudi matin une réunion de crise à Paris. Il s'agit de comprendre ce qui s'est passé ce mercredi soir sur les réseaux téléphoniques, notamment le réseau Orange. Une panne générale a entraîné des grosses perturbations pour les numéros de secours (15 pour le Samu, 17 pour la police, 18 pour les pompiers, 112 pour toutes les situations d'urgence).

Gérald Darmanin a qualifié ces bugs de "dysfonctionnements graves et inacceptables".

Le PDG d'Orange Stéphane Richard, convoqué au ministère de l'Intérieur jeudi matin pour donner des éclaircissements au gouvernement a présenté "ses plus vives excuses" aux personnes touchées, jeudi sur son compte Twitter.

D'après le ministre de l'Intérieur, ces bugs pourraient avoir entraîné la mort de trois personnes, dans le Morbihan et à La Réunion. Il s'agit de personnes souffrant de troubles cardiovasculaires. Elles auraient cherché à joindre les services de secours, en vain. Et elles sont décédées. Des enquêtes devront dire s'il y a effectivement un lien de cause à effet.

La panne téléphonique s'est produite entre 18h et minuit, entravant massivement l'accès aux numéros d'urgence, et ce, dans toute la France.

Le réseau "fonctionne depuis minuit" mais reste "sous surveillance", a dit Orange jeudi.

"Nos concitoyens doivent désormais retourner vers les numéros d'urgence, le 18, le 17, le 15, et s'ils n'y arrivent pas, utiliser les numéros de contournement que nous gardons au moins ce matin", a encore dit M. Darmanin.