DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

J-50 pour les JO de Tokyo

euronews_icons_loading
J-50 pour les JO de Tokyo
Tous droits réservés  Kantaro Komiya/Copyright {yr4} The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

A 50 jours de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, les organisateurs se veulent rassurants. N'empêche, la défiance grandit à mesure que l'événement approche.

Les Jeux Olympiques de Tokyo commenceront pile dans 50 jours. Et pour les organisateurs, il ne fait aucun doute que l'événement aura bien lieu, malgré le contexte sanitaire bien particulier.

La présidente du comité d'organisation l'a redit ce jeudi dans une interview à la BBC.

Pas sûr que cela dissipe totalement les doutes dans l'opinion publique nippone.

« Pour les athlètes, les Jeux olympiques, c'est un rendez-vous très important, souligne une habitante de la ville d'Ôta. Alors, moi, je pense que c'est bien que ça ait lieu. »

« Je ne sais pas ce qu'il en sera, ajoute un autre habitant d'Ôta.Les organisateurs disent que l'événement sera sûr, mais je ne sais pas ce qu'ils entendent par là. Moi, je ne suis pas certain que ces Jeux olympiques pourront se tenir comme prévu. »

10 000 bénévoles en moins

Les délégations d'athlètes ont commencé à arriver au Japon. La cérémonie d'ouverture est prévue le 23 juillet.

Mais à mesure qu'on se rapproche de l'événement, la défiance grandit. Les sondages indiquent qu'une majorité de Japonais s'opposent à la tenue de ces JO.

Ce mercredi soir, l'un des responsables de l'organisation des Jeux a reconnu qu'environ 10 000 bénévoles avaient jeté l'éponge ces derniers mois, principalement en raison de craintes sanitaires.

Aujourd'hui, les autorités n'excluent pas que les compétitions aient lieu sans public dans les stades.