PUBLICITÉ

Le robot humanoïde Abel vient en aide aux malades et personnes âgées

Le robot humanoïde Abel vient en aide aux malades et personnes âgées
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Yeliz Kirazli
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il s'appelle Abel, il a 12 ans, mais il n'est pas un petit garçon comme les autres. Sa vocation : être un compagnon de vie pour les personnes âgées et les malades. Les papas de ce robot humanoïde sont deux ingénieurs italiens.

PUBLICITÉ

Améliorer toujours plus le quotidien des malades, particulièrement des autistes, et des personnes âgées. L'arrivée de la robotique avait déjà été d'une grande aide pour ces personnes fragiles mais deux bio-ingénieurs italiens ont voulu aller plus loin : ils ont développé des robots humanoïdes.

Lorenzo Cominelli et Enzo Pasquale Scilingo sont issus du centre de recherche Enrico Piaggio de l’université de Pise. Là-bas, ils ont conçu "Abel", un robot humanoïde qui a l'apparence d'un garçon de 12 ans. Grâce à lui, ils espèrent pouvoir apporter un meilleur compagnon de vie qu'un robot classique, aux personnes âgées et malades, notamment pour les patients souffrant de graves troubles psychologiques.

Ce que nous voulons faire avec Abel, c'est aussi avoir un robot partenaire à la maison qui pourrait aider une personne âgée ou une personne en difficulté.
Enzo Pasquale Scilingo
Bio-ingénieur et professeur à l'université de Pise

Une ressemblance presque imperceptible

L'âge supposé du robot, les traits de son visage et sa constitution physique ont été choisis pour améliorer son "potentiel relationnel".

Avec Abel, nous voulons savoir si une machine peut aider quelqu'un à garder un état sain, pas seulement physique mais aussi mental et émotionnel.
Lorenzo Cominelli
Chercheur au centre Enrico Piaggio

En observant des paramètres tels que la fréquence de la voix, les changements thermiques ou la fréquence des battements cardiaques, ce robot serait capable, selon ses créateurs, d'analyser les émotions humaines. Cette technologie est possible grâce à de très nombreux équipements : caméras, micros, casques EEG - qui permettent de mesurer l'activité cérébrale - et termos-scanners sont installés sur le robot.

Spécialiste des effets spéciaux, FX Hoegen a été l'acteur clé

Un artiste tout droit venu d'Hollywood a prêté main forte à cette création. Gustav Hoegen et sa société Biomimic sont des spécialistes de l'animatronique. Ils ont notamment développé des robots pour de nombreux grands films comme Star Wars ou encore Jurassic Park.

Pour l'instant, Abel est en phase de test, et son développement n'est pas terminé. Actuellement, le projet progresse grâce à des capteurs qui sont placés sur les personnes aidées. Finalement, le robot devrait être doté de détecteurs afin de comprendre les émotions des malades à distance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

Les scientifiques de l’UE demandent de consacrer 3 % du PIB à la recherche

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats