PUBLICITÉ

Championnats du monde de judo : doublé pour les Japonais

Championnats du monde de judo : doublé pour les Japonais
Tous droits réservés Federazione Internazionale di Judo
Tous droits réservés Federazione Internazionale di Judo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Doublé japonais lundi aux championnats du monde de judo à Budapest : chez les femmes, Ai Shishime a remporté son deuxième titre mondial dans la catégorie des -52 kg, alors que chez les hommes, Joshiro Maruyama a été sacré pour la première fois.

PUBLICITÉ

Doublé japonais lundi aux championnats du monde de judo à Budapest : chez les femmes, Ai Shishime a remporté son deuxième titre mondial dans la catégorie des -52 kg, alors que chez les hommes, Joshiro Maruyama a été sacré pour la première fois.

C'est parti pour la deuxième journée des Championnats du monde de judo en Hongrie, devant un parterre restreint de spectateurs, qui n'ont pour autant pas perdu de leur énergie.

Dans la catégorie des moins de 52 kilos, la Japonaise Ai Shishime a battu la Hongroise Réka Pupp. Grande favorite du tournoi en l'absence des deux premières mondiales, la Française Amandine Buchard et Uta Abe, elle s'est ensuite retrouvée en finale face à l'Espagnole Anna Perez Box.

Dans la dernière minute du combat pour la médaille d'or, Shishime a pris le contrôle en marquant waza-ari avec un Uchi-mata avant de plaquer son adversaire au sol. Elle s'offre ainsi son deuxième titre de championne du monde, quatre ans après sa première médaille d'or.

"J'ai gagné mon dernier titre à Budapest, donc je suis très heureuse de revenir ici et de gagner à nouveau la médaille d'or, je ressens quelque chose de spécial ici", a-t-elle déclaré après sa victoire.

Chez les moins de 66 kilos, le Japonais Joshiro Maruyama et l'Italien Manuel Lombardo sont parvenus à éliminer tous les adversaires qui se trouvaient sur leur chemin de la finale.

L'enjeu pour Joshiro Maruyama était de conserver son titre de champion du monde de 2019. Et il avait une certaine pression sur ses épaules face à l'Italien, numéro 1 mondial.

Mais le Japonais a réussi à prendre l'ascendant sur l'Italien avec un Tomoe-nage qui a lui a permis de marquer waza ari. Avec cette victoire, Joshiro Maruyama se console ainsi de sa non-sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

"Je dirais que je ressens toujours une certaine pression, mais je dois y faire face", a déclaré Joshiro Maruyama après sa victoire. "L'une des choses les plus importantes aujourd'hui a été de surmonter cette nervosité et de battre tous mes adversaires".

Les Japonais réalisent donc un doublé ce lundi, dans les deux catégories de cette deuxième journée des championnats du monde de judo.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De l'élite du MMA aux jeunes pratiquants de Taekwondo : immersion dans les sports de combat au Qatar

La Hongrie, la Turquie et la République Tchèque domine le podium du 3e jour de Zagreb Grand Prix

Judo : María Pérez offre au Porto Rico une première médaille d’or en World Tour