DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Judo : premier titre mondial pour Shavdatuashvili, Klimkait décroche l'or

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Judo : premier titre mondial pour Shavdatuashvili, Klimkait décroche l'or
Tous droits réservés  International Judo Federation
Taille du texte Aa Aa

Déjà champion d'Europe et champion olympique de judo, le Géorgien Lasha Shavdatuashvili (-73 kg) a ajouté mardi à Budapest un titre de champion du monde à son immense palmarès, alors que chez les femmes, c'est la Canadienne Jessica Klimkait qui a décroché l'or en -57 kg.

Champion olympique en 2012 à Londres, médaillé de bronze à Rio en 2016, champion d'Europe en 2013, Shavdatuashvili n'avait pas encore remporté la moindre médaille mondiale. À 29 ans, il a commencé avec la plus belle, une médaille d'or décrochée grâce à son succès en finale contre le Suédois Tommy Macias, battu aux pénalités dans le golden-score.

"Je suis très très très heureux, c'est un jour spécial dans ma carrière. Je me suis battu pour ce titre pendant de nombreuses années parce qu'il a été très difficile dans le passé de décrocher une médaille aux championnats du monde" a réagi le Géorgien.

Avant la finale, le Scandinave s'était payé le luxe de sortir l'actuel numéro 1 mondial et champion du monde 2017, Hashimoto Soichi (Japon), qui a tout de même remporté le bronze, tout comme le Turc Bilal Ciloglu.

Cette édition des championnats du monde a été marquée par les combats des Hongrois Attila et Miklos Ungvari, soutenus par un public fervent, comme le montrent ces images relayées par la fédération internationale de Judo.

Chez les femmes, la Canadienne Jessica Klimkait a vécu une journée incroyable, qui lui a offert un premier titre mondial et une très probable sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Klimkait, N.2 mondiale, était en concurrence pour le billet olympique avec la N.1 mondiale Christa Deguchi, née au Japon d'un père canadien et qui a choisi il y a deux ans de combattre pour le Canada.

Championne du monde en titre, Deguchi a finalement échoué en demi-finale face à la Japonaise Momo Tamaoki, puis dans le match pour la médaille de bronze contre l'Allemande Theresa Stoll.

Klimkait, de son côté, est allée jusqu'au bout et a battu Tamaoki en finale sur waza-ari dans le golden-score. "Je me sentais plutôt bien, je sentais que j'aurais pu aller plus loin si j'en avais eu besoin" a-t-elle réagit après le combat.

Les deux médailles de bronze sont revenues à Stoll et à la Kosovare Nora Gjakova.