DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

18 mois de prison, mais 14 avec sursis : c'est la condamnation du gifleur d'Emmanuel Macron

euronews_icons_loading
Emmanuel Macron en visite à Valence - département de la Drôme - le 8 juin 2021
Emmanuel Macron en visite à Valence - département de la Drôme - le 8 juin 2021   -   Tous droits réservés  Philippe Desmazes/AP
Taille du texte Aa Aa

18 mois d'emprisonnement, dont seulement 4 mois ferme : le seul homme ayant giflé un président français tout au long de la Ve République s'en tire plutôt bien car dans sa réquisition à l'encontre de Damien Tarel, le parquet avait réclamé un an et demi de réclusion mais sans sursis.

L'accusé de 28 ans, sans emploi, était jugé en comparution immédiate ce jeudi après-midi devant le tribunal de Valence, dans le sud-est de la France, après avoir agressé Emmanuel Macron mardi dernier dans la ville proche de Tain-l'Hermitage. Il avait été arrêté juste après avoir porté la main sur le chef de l'Etat. Se disant partisan du mouvement des "gilets jaunes", il avait avoué dès sa première audition par un juge.