DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Euro de foot : match d'ouverture au Stadio Olimpico à Rome

Access to the comments Discussion
Par Giorgia Orlandi
euronews_icons_loading
Euro de foot : match d'ouverture au Stadio Olimpico à Rome
Tous droits réservés  VINCENZO PINTO/AFP
Taille du texte Aa Aa

L'Italie a été le premier pays européen touché par le Covid-19 et c'est sa capitale Rome qui accueille ce vendredi le match d'ouverture de l'Euro 2020 (Italie-Turquie).

Plusieurs pays s'étaient portés candidats pour accueillir les matchs bien avant le début de la pandémie, mais comme l'événement a été reporté, l'UEFA n'a confirmé que les villes dont les plans garantissaient que les supporters pourraient suivre le match depuis l'intérieur du site, tout en respectant les restrictions liées au Covid-19.

15 000 spectateurs au Stadio Olimpico

Le gouvernement italien a autorisé une capacité de 25 % au Stadio Olimpico, qui peut accueillir près de 68 000 personnes. Pour accéder au stade, en plus du billet, les spectateurs doivent être munis d'un certificat de vaccination ou de guérison du Covid-19 ou encore de tests de dépistage négatif. Des capteurs de températures seront en place aux principaux points d'entrée.

"On sera au centre du monde. Environ un milliard de personnes regarderont potentiellement le match, Mais l'événement va surtout être très émouvant, car il marque le redémarrage du sport. Et c'est tout un symbole que l'Euro commence à Rome. Ce sera une occasion unique de célébrer l'Italie", dit Vito Cozzoli président de "Sport e salute", l'institut de la médecine du sport en Italie.

Un millier de bénévoles ont été recrutés pour l'occasion. Ils devront s'assurer que chacun respecte les mesures anti-Covid. "C'est comme un énorme redémarrage. Voir tous ces gens travailler ensemble pour accomplir quelque chose d'aussi grand nous a donné beaucoup d'énergie. Il faut être ici et le vivre, pour le comprendre" s'ethousiasme Elisa Ciannarella, une des bénévoles.

Test pour les grands événements à venir

L'événement va servir de test pour l'avenir. "Tous les équipements technologiques et les infrastructures que nous avons utilisés, y compris les outils d'intelligence artificielle, des thermoscanners à la salle de contrôle de dernière génération, font partie d'un test pilote qui peut être reproduit dans tous les stades du pays" explique Vito Cozzoli.

Malgré l'ombre du Covid, Rome est bien décidé à célébrer comme il se doit la fête du football. Les derniers ouvriers s'activent sur la "Fan zone". Jusqu'à 2 000 personnes y seront admises, à partir de ce vendredi, avec l'obligation de respecter une certaine distanciation.

Deux écrans géants ont été installés sur la Piazza del Popolo, où seront diffusés les 51 matchs de la compétition. Après une année en suspens, l'attente est forte pour les amateurs de foot et au-delà pour tous les habitants qui ont hâte de voir de nouveau vibrer la ville Eternelle.