DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le joueur de football danois Christian Eriksen toujours hospitalisé dans un état stable

Par Euronews avec AFP
Le joueur de football danois Christian Eriksen toujours hospitalisé dans un état stable
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Le Danois Christian Eriksen, hospitalisé après un spectaculaire malaise cardiaque durant le match Danemark-Finlande samedi, est toujours hospitalisé dans un état stable, a annoncé dimanche la fédération danoise de football.

"Ce matin, nous avons parlé avec Christian Eriksen qui a salué ses coéquipiers. Sa condition est stable et il est toujours hospitalisé pour des examens complémentaires", a indiqué la DBU dans un tweet.

"On a réussi à faire revenir Christian"

A Copenhague, l'affiche Danemark-Finlande a failli virer au drame lorsque, loin du ballon et de tout adversaire, Eriksen s'est effondré brutalement sur le terrain, les yeux révulsés, avant de subir un massage cardiaque. Et les minutes ont semblé bien longues avant qu'on apprenne qu'il avait repris connaissance et se trouvait dans un état "stable".

"C'est un choc national qui est devenu un soulagement national. Rarement le fait qu'un match ait été gagné ou perdu n'a semblé si peu important"
Mette Frederiksen
Première ministre danoise

Ses coéquipiers, le capitaine Simon Kjaer en tête, ont joué un grand rôle en venant rapidement venus à son secours, puis en appelant avec des gestes de panique le service médical.

Le match a été interrompu, tandis que les Danois, certains d'entre eux en larmes, se sont rassemblés pour former un cercle autour du milieu de terrain de 29 ans et le dissimuler des regards.

"On a réussi à faire revenir Christian", a raconté le docteur de la sélection danoise Martin Boesen.

"Il est conscient"

Eriksen a finalement été évacué sur une civière, toujours escorté par ses coéquipiers, tandis que les quelque 16 000 spectateurs, dont sa compagne, venue jusqu'au bord du terrain et en larmes, étaient plongés dans la stupeur.

Mais les nouvelles ont fini par être rassurantes : la Fédération danoise de football (DBU) a indiqué qu'il était "éveillé" et qu'il subissait des examens au principal hôpital de Copenhague.

"Il est conscient et peut parler", a dit son agent Martin Schoots, très ému, sur la chaîne néerlandaise NOS. "C'est une nouvelle violente. Tout le monde est sous le choc. C'est normal. Sa petite amie est avec lui à l'hôpital."

Ce dénouement a rassuré toute l'Europe tant les images du joueur s'écroulant subitement sur la pelouse ont rappelé des drames survenus sur des terrains de football ces dernières années, comme le décès en plein match du Camerounais Marc-Vivien Foé en 2003.

"Des événements comme ça remettent les choses en perspective", a commenté le président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin.

Reprise du match

Rassuré sur l'état de santé de leur coéquipier à qui ils ont pu parler, les Danois ont donné leur accord pour que le match reprenne à 20h30, près de deux heures après l'interruption.

La reprise est intervenue "à la demande des joueurs", a expliqué l'UEFA dans un communiqué pour balayer toute polémique. Et Eriksen a été désigné homme du match au terme de la rencontre.

On a vu des accolades et gestes de fraternisations entre les deux équipes, et on a entendu les supporters finlandais scander le nom du Danois, avant que la rencontre ne reprenne.

Le match s'est soldé par une victoire presque anecdotique de la Finlande (1-0).