This content is not available in your region

Le chef de la diplomatie de l’UE appelle à mutualiser les capacités militaires

Access to the comments Discussion
Par Shona Murray  & Euronews
euronews_icons_loading
L'A400M symbolise la coopération militaire européenne
L'A400M symbolise la coopération militaire européenne   -   Tous droits réservés  Miguel Angel Morenatti/AP

Passer de la parole aux actes. En réponse aux demandes de l'Otan qui souhaite toujours plus d'interopérabilité entre les forces de l'Alliance, la Belgique et le Luxembourg partagent un avion militaire : l'A400M.

Les deux pays sont responsables de l'acquisition, de la gestion et des opérations des huit appareils qui formeront à terme cette unité. "Toutes les forces aériennes européennes, allemande, française, turque, belge, luxembourgeoise, espagnole utiliseront les mêmes appareils, ce sera plus simple pour la maintenance. Nous pourrons échanger des informations, des données et même les équipages", explique le général-major Frederik Vansina.

Pour le chef de la diplomatie de l'UE cette interopérabilité entre l'Otan et la défense européenne est essentielle pour maximiser les capacités. Cet effort est considéré comme nécessaire compte tenu des différences entre les forces européennes. "Nous avons 27 armées. Nous avons 27 Etats membres avec des tailles différentes, des grands et des petits pays mais les plus grands sont trop petits pour avoir les capacités militaires requises pour les combats modernes, donc il faut davantage de partage de nos capacités et un renforcement de nos capacités", insiste Josep Borrell.

L'acquisition de l'A400M est emblématique de cet engagement. L'avion quadrimoteur est conçu pour effectuer des transports stratégiques et tactiques de troupes et d'équipement. L'appareil, élaboré par l'entreprise européenne Airbus, devrait remplacer à l’avenir les flottes vieillissantes.