DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le salon mondial du mobile de Barcelone en version allégée

Access to the comments Discussion
Par Cristina Giner
euronews_icons_loading
Le salon mondial du mobile de Barcelone en version allégée
Tous droits réservés  Manu Fernandez/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Coup d'envoi à Barcelone du Mobile World Congress. Après l'annulation de sa précédente édition, le plus grand salon mondial dédié au mobile a ouvert ses portes dans la capitale catalane. En version très allégée toutefois. Il n'y a pas foule dans les couloirs du parc des expositions de la ville. 35 000 participants sont attendus au lieu des 100 000 qui se pressent habituellement. Beaucoup d’événements se déroulent en version hybride, un mélange de sessions en ligne et en personne. Et surtout plusieurs grands noms de la tech ne sont physiquement pas présents : Facebook, Nokia, Ericsson et Samsung.

5G et "humanisme technologique"

Cette année, aucun grand lancement de produit dernier cri. La pandémie est passée par là, et les thématiques abordées s'en ressentent.

"Cette année, le plus important c'est la 5G et l'humanisme technologique, c'est-à-dire mettre les gens au centre de la technologie, ça c'est important. La 5G concernera de nouvelles expériences qui vont changer nos vies en termes d'ultra-haute définition et de sa capacité de mise en réseau. Une des thématiques fera l'objet d'une expérience dans une cabine holographique", détaille Carlos Grau, le PDG du Mobile World Capital Barcelona.

"Cette technologie d'hologramme et les connexions 5G les plus avancées nous permettront d'être à deux endroits en même temps. De quoi changer radicalement les interactions entre les personnes", nous dit notre correspondante Cristina Giner.

Les start-ups sont elles bien présentes. Parmi les vedettes du salon : Telco DR, une entreprise spécialiste des systèmes de logiciels de clouds publics, elle a acheté le stand d'Ericsson, un espace de 6 000 mètres carrés, de quoi montrer au secteur que les temps changent.

"J_'ai vu une énorme opportunité de faire passer mon message à certains des plus grands acteurs qui sont habituellement les seuls à parler. C'est l'occasion de rassembler les plus petits joueurs, de créer une communauté et de faire passer notre message dans ce salon_", dit Danielle Royston, PDG de Telco DR.

La pandémie n'a fait que renforcer un secteur toujours en pleine ébullition. Le salon s'achèvera jeudi, après quatre jours de conférences, débats et autres événements. La prochaine édition est programmée pour février prochain.