DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Euro : France et Croatie éliminées au bout de la folie, Suisse-Espagne en quarts

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
La gardien de but Yann Sommer suisse arrête le tir de Kylian Mbappé, lors des huitièmes de finale de l'Euro, le 28 juin 2021, Bucarest, Roumanie
La gardien de but Yann Sommer suisse arrête le tir de Kylian Mbappé, lors des huitièmes de finale de l'Euro, le 28 juin 2021, Bucarest, Roumanie   -   Tous droits réservés  Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La France s'effondre en huitièmes ! L'Euro a basculé lundi dans l'irrationnel avec l'élimination des champions du monde aux tirs au but (3-3 a.p., 5-4 t.a.b.) contre la Suisse, qui défiera en quarts l'Espagne, victorieuse des vice-champions du monde croates après un scénario fou (5-3 a.p.).

Incroyable, invraisemblable, irrespirable... Les deux huitièmes de finale prévus au programme de lundi soir ont été tout aussi échevelés l'un que l'autre, avec des champions du monde français poussés dans leurs retranchements jusqu'au bout de la nuit et finalement sortis sur un dernier tir au but de l'infortuné Kylian Mbappé stoppé par le gardien helvète Yann Sommer.

"Très difficile de tourner la page. La tristesse est immense après cette élimination", a réagi Mbappé sur les réseaux sociaux. "Je suis désolé pour ce penalty. J'ai voulu aider l'équipe mais j'ai échoué. Trouver le sommeil sera difficile", a ajouté l'attaquant du Paris SG.

Décidément, cet Euro défie toute logique. Et après l'élimination surprise des Pays-Bas samedi puis l'éviction du Portugal de Cristiano Ronaldo, tenant du titre, dimanche, c'est un nouveau favori qui est passé à la trappe alors que les Bleus menaient 3-1 avant d'être rejoints à la 90e et de rater plusieurs balles de match en prolongation.

Alors, se succédant devant la tribune suisse de la National Arena de Bucarest, tous les tireurs ont marqué jusqu'au dernier, Mbappé, dont le tir a été détourné par Sommer. Le portier a exulté, courant comme un dératé : il venait de qualifier enfin les Suisses pour les quarts de finale après trois échecs consécutifs en huitièmes dans les compétitions majeures!

Pour les Bleus, en revanche, la déception est immense : alors qu'ils rêvaient de reproduire le doublé Mondial-Euro réussi entre 1998 et 2000, les hommes de Didier Deschamps ont chuté dès le premier match à élimination directe. Malgré leur titre de champions du monde, malgré leur attaque de rêve, et malgré leur sélectionneur porte-bonheur, dont c'est la pire performance depuis sa prise de fonctions en 2012. Pour l'heure, "DD" reste sous contrat jusqu'au Mondial-2022.