DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le pape François opéré ce dimanche à Rome pour une inflammation du côlon

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Le pape François opéré ce dimanche à Rome pour une inflammation du côlon
Le pape François opéré ce dimanche à Rome pour une inflammation du côlon   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Il n'a rien laissé paraître. Dimanche midi, à la fenêtre de la résidence Saint Marthe à Rome, le pape François célèbre la traditionnelle prière dominicale devant des centaines de fidèles. Quelques heures plus tard, le souverain pontife arrive à l'hôpital A. Gemalli de Rome, en voiture mais sans escorte.

Le pape François, âgé de 84 ans, doit être opéré en début de soirée à Rome pour une inflammation du côlon, qui touche les parois de l'appareil digestif et dont la fréquence augmente avec l'âge. L'intervention chirurgicale était programmée et le pape devrait passer la nuit à l'hôpital.

Né le 17 décembre 1936 en Argentine, Jorge Bergoglio s'est fait enlever le lobe supérieur du poumon droit à l'âge de 21 ans en raison d'une pleurésie. Il souffre de problèmes à une hanche et de sciatique.

Ce dimanche, il semblait en bonne forme et réjoui d'annoncer une visite d'Etat en Slovaquie du 12 au 15 septembre, son second voyage à l'étranger seulement en 2021 après l'Irak en mars.

"Je n'ai pas peur de la mort", confiait-il dans un livre d'entretiens réalisé en 2019 avec un journaliste argentin. Ces dernières années, il a dû cependant annuler quelques apparitions et marche parfois avec difficulté.

Depuis le début de la pandémie, qui a durement frappé l'Italie en février 2020, il était paru peu inquiet pour sa propre santé, se déplaçant souvent sans masque, même s'il a dû renoncer à ses habituels bains de foule pendant l'audience du mercredi.

A part un rhume qui l'avait obligé à annuler des rendez-vous au tout début de l'épidémie, sa santé n'a pas suscité de préoccupation particulière.

A l'annonce de la nouvelle de son opération, les messages de solidarité ont afflué sur la page Facebook de l'agence officielle du Vatican. En visite d'Etat en France, le président italien Sergio Mattarella a envoyé un message de soutien au pape en lui transmettant "les pensées affectueuses de tous les Italiens".

"La nouvelle a fait le tour du monde en un éclair, même s'il s'agit d'une intervention non complexe qui ne nécessite que quelques jours d'hospitalisation", raconte la correspondante d'euronews à Rome Giorgia Orlandi. "Le pape n'a d'ailleurs pas voulu annuler ses engagements avant l'opération, mais son âge avancé reste de toute évidence une préoccupation importante pour la communauté des fidèles".