DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bulgarie : "Il y a un tel peuple", parti anti-système aux portes du pouvoir ?

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  & Damian Vodenitcharov à Sofia
euronews_icons_loading
Bulgarie : "Il y a un tel peuple", parti anti-système aux portes du pouvoir ?
Tous droits réservés  Diritti d'autore Valentina Petrova/AP
Taille du texte Aa Aa

Les Bulgares sont appelés aux urnes ce dimanche pour des législatives anticipées. Un des enjeux sera le résultat du parti "Il y a un tel peuple", formation populaire anti-élite.

Les Bulgares sont appelés aux urnes ce dimanche pour des législatives anticipées. Lors du vote en avril dernier, aucune majorité claire ne s'était dégagée. D'où ce nouveau scrutin.

Un des enjeux sera le résultat du parti "Il y a un tel peuple", formation populaire anti-élite.

Le chef de ce parti, Slavi Trifonov, chanteur et animateur de télé, a fait campagne essentiellement sur les réseaux sociaux.

Le parti a souvent été critiqué pour son manque d'objectifs clairs. Est-il disposé, par exemple, à nouer des alliances pour gouverner ? Nous avons posé la question au vice-président du mouvement. Pour lui, pas question de s'allier avec les partis traditionnels.

Les autres partis anti-système sont peut-être disposés à s'entendre avec les formations de l'establishment, que ce soit le parti de centre-droit GERB ou le parti socialiste. Ce n'est pas notre cas. Il n'y aura aucun rapprochement avec ces partis traditionnels.
Toshko Yordanov
Vice-président du parti "Il y a un tel peuple"

L'absence de coalition, c'est bien ce qui a paralysé la vie politique bulgare après les législatives d'avril.

Au terme du scrutin de dimanche, le paysage politique risque bien d'être tout aussi morcelé qu'en avril.

L'intérêt d'un gouvernement, c'est qu'il puisse travailler, pas d'exister pour lui-même.
Je suis bien conscient que tout le monde veut savoir ce qu'on fera. Mais attendons d'abord de voir les résultats. Ce n'est qu'ensuite que l'on pourra se prononcer.
Toshko Yordanov
Vice-président du parti "Il y a un tel peuple"

Lors du scrutin d'avril, le parti "Il y a un tel peuple" était arrivé en deuxième position, obtenant 51 sièges sur les 240 à pourvoir.