DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Protégez l'Etat de droit en Slovénie" : le message des eurodéputés au dirigeant slovène Janez Jansa

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
"Protégez l'Etat de droit en Slovénie" : le message des eurodéputés au dirigeant slovène Janez Jansa
Tous droits réservés  Christian Hartmann/AP
Taille du texte Aa Aa

"Protégez l’État de droit en Slovénie". C'est le message qu'ont adressé les eurodéputés au Premier ministre slovène Janez Jansa qui était reçu ce mardi par le Parlement européen à Strasbourg.

"Protégez l’État de droit en Slovénie"

Le Premier ministre slovène Janez Jansa, dont le pays vient tout juste de prendre la présidence tournante de l'Union européenne, était reçu ce mardi par le Parlement européen à Strasbourg.

Ce mandat de six mois est très critiqué, alors que le petit État de l'ex-Yougoslavie est accusé de faire pression sur les médias et la justice.

Dans son discours, Janez Jansa a préféré parler de relance économique post-pandémie, mais Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a rappelé au dirigeant que la confiance était un préalable pour sortir de la crise :

"La confiance dans la mise en place de mesures solides pour lutter contre la corruption et la fraude, la confiance dans des médias libres et des tribunaux indépendants. C'est important aussi pour les contribuables européens, car ce sont eux qui, en fin de compte, financent le redressement économique. C'est pourquoi je compte sur le gouvernement slovène pour poursuivre l'important travail sur les dossiers de l'État de droit."

Je compte sur le gouvernement slovène pour poursuivre l'important travail sur les dossiers de l'État de droit.
Ursula von der Leyen
Présidente de la Commission européenne

Les "graves inquiétudes" des eurodéputés

Les critiques les plus virulentes sont venues des eurodéputés, de droite comme de gauche. Certains, comme Sophie in 't Veld du groupe Renew Europe, ont rappelé au Premier ministre slovène que la liberté de la presse et l'indépendance de la justice étaient des valeurs fondamentales de l'Union européenne :

_"Monsieur Jansa, le Parlement européen a exprimé de graves inquiétudes quant à votre attitude à l'égard de ces valeurs. Il n'y a pas de malentendu, les attaques contre les journalistes et les médias libres, les pressions sur le système judiciaire et votre ingérence dans la nomination des procureur sont intolérables. Votre prétention à prendre en main l'Etat de droit n'est donc pas très crédible."
_

Les attaques contre les journalistes et les médias libres, les pressions sur le système judiciaire (...)sont intolérables.
Sophie in 't Veld
Groupe Renew Europe

Nombre de leaders européens voient en Janez Jansa une doublure du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Tous deux défendent le respect des identités nationales et sont pointés du doigt dans leurs pays pour des dérives autoritaires.